Cima da Conegliano maître de la Renaissance vénitienne

0 J'aime
Epingler
Cima da Conegliano maître de la Renaissance vénitienne
Archives Alinari, Florence, Dist. Réunion des musées nationaux - Grand Palais / Georges Tatge

Un trait minutieux, des couleurs éclatantes. Et cette maîtrise de la peinture à l'huile, qui insuffle aux visages et aux regards une expressivité déstabilisante. Contempler un tableau de Giovanni Battista Cima (1459-1517), c'est plonger la tête la première dans la fin flamboyante du XVe siècle. C'est voir Venise sous un jour rayonnant, à travers les yeux d'un des plus grands peintres de la Renaissance, souvent resté à l'ombre de ses disciples, Giorgione et Titien, et de leur cité des Doges radieuse. Contemporain de Bellini et de Carpaccio, Cima n'en demeure pas moins l'un des maîtres emblématiques de son temps. Lui qui se plaisait à jongler avec d'infinies possibilités de composition ne craignait ni les asymétries ni les jeux de perspective, mêlant aisément architecture, nature et personnages dans ses tableaux d'une modernité alors révolutionnaire. La petite exposition que lui consacre le musée du Luxembourg offre une occasion rare de s'immiscer au coeur de cette Sérénissime-là, au fil d'une trentaine d'œuvres, parmi lesquelles certaines n'avaient, jusqu'à présent, jamais encore quitté l'Italie.

Par TB

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening