Doisneau, 'Paris les Halles'

0 J'aime
Epingler
Doisneau, 'Paris les Halles'
© Atelier Robert Doisneau
Robert Doisneau, 'Triporteur aux Halles'

C’est aux Halles que Robert Doisneau (1912-1994) prend sa première photo, en 1933. Plus qu’un mythe fondateur, les entrailles de Paris deviennent, dès cet instant, l’un des sujets de prédilection du photographe. Pendant les années 1960, il s’y rend une fois par semaine, à l’aube, pour éplucher la cohue du marché, mitraillant du bout de l’objectif fleuristes, bouchers et poissonniers comme pour imprégner ses tirages de l’odeur du kilo de cabillaud. Orchestrée par les deux filles du photographe, l’exposition de l’Hôtel de Ville rend hommage à cette fascination du célèbre banlieusard (Doisneau vivait à Montrouge) pour le quartier de Châtelet. Tantôt en noir et blanc, tantôt en couleurs, il saisit la halle de Baltard jusqu’à l’agonie : le déménagement des commerçants à Rungis en 1969, la destruction de la verrière en 1971... Tout y est. De quoi plonger les Parisiens au cœur d’une époque, pas si lointaine que cela, où le 1er arrondissement hébergeait encore l’âme de la capitale.

Par TB

Site Web de l'événement http://www.paris.fr/