Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé

0 J'aime
Epingler
 (Jean Séeberger, 'Portrait du FFI Michel Aubry', 22 ou 23 août 1944 / © Frères Séeberger / Musée Carnavalet / Parisienne de photographie)
1/8
Jean Séeberger, 'Portrait du FFI Michel Aubry', 22 ou 23 août 1944 / © Frères Séeberger / Musée Carnavalet / Parisienne de photographie
 ( Jean Séeberger, 'La DCA américaine, place de Varsovie', 28 août 1944 / © Musée Carnavalet / Parisienne de photographie)
2/8
Jean Séeberger, 'La DCA américaine, place de Varsovie', 28 août 1944 / © Musée Carnavalet / Parisienne de photographie
 (Robert Cohen, 'L'accueil fait aux soldats', 25 août 1944/ © Musée Carnavalet / Parisienne de photographie)
3/8
Robert Cohen, 'L'accueil fait aux soldats', 25 août 1944/ © Musée Carnavalet / Parisienne de photographie
 (Roger Schall, 'Partie de la rue de Rivoli interdite', 1940 / © Musée Carnavalet / Roger-Viollet)
4/8
Roger Schall, 'Partie de la rue de Rivoli interdite', 1940 / © Musée Carnavalet / Roger-Viollet
 ('Escorte du général de Gaulle, place de la Concorde', 26 août 1944 / © Musée Carnavalet / Parisienne de photographie)
5/8
'Escorte du général de Gaulle, place de la Concorde', 26 août 1944 / © Musée Carnavalet / Parisienne de photographie
 ('Prisonniers rapatriés, place de l'Opéra, 9e arrondissement' / © Musée Carnavalet / Parisienne de photographie)
6/8
'Prisonniers rapatriés, place de l'Opéra, 9e arrondissement' / © Musée Carnavalet / Parisienne de photographie
 (René Zuber, 'La foule attend l'arrivée du général de Gaulle, rue de Rivoli près de l'Hôtel de ville', 26 août 1944 / © Musée Carnavalet / Parisienne de photographie)
7/8
René Zuber, 'La foule attend l'arrivée du général de Gaulle, rue de Rivoli près de l'Hôtel de ville', 26 août 1944 / © Musée Carnavalet / Parisienne de photographie
 ('Le premier pain blanc', 24 août 1944 / © Musée Carnavalet / Parisienne de photographie)
8/8
'Le premier pain blanc', 24 août 1944 / © Musée Carnavalet / Parisienne de photographie

Le 25 août 1944, Paris est libéré par la Deuxième Division Blindée du général Leclerc et les Alliés. Le 11 novembre de la même année, le musée Carnavalet rouvre ses portes avec une exposition qui documente les journées de la Libération de Paris. Soixante-dix ans après, une nouvelle expo reprend la première, en l'enrichissant. Les tirages de Robert Doisneau, René Zuber ou Jean Séeberger ont été complétés par des films d'époque, des entretiens avec des témoins de la Libération, des livres publiés à chaud ou encore divers objets attestant de l'engagement des Résistants parisiens. En mêlant ainsi films et photographies, 'Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé' cherche à décrire comment se fabrique l'image en temps de guerre.

Téléphone de l'événement 01 44 59 58 58
Site Web de l'événement http://carnavalet.paris.fr
LiveReviews|0
1 person listening