Clover

Restaurants, Français 7e arrondissement
Recommandé
  • 4 sur 5 étoiles
  • 4 sur 5 étoiles
(1Appréciation)
11 J'aime
Epingler
 (© Rina Nurra)
1/3
© Rina Nurra
 (© Rina Nurra)
2/3
© Rina Nurra
 (© Rina Nurra)
3/3
© Rina Nurra

Nous attendions d’aller chez Clover comme d’autres attendent le messie. Enfin, peut-être pas tout à fait non plus, mais il faut bien avouer que nous avions posé sur les étroites épaules de ce minuscule restaurant beaucoup d’espoirs. En plus d’être le rejeton de Jean-François Piège et de sa femme Elodie, il avait reçu un accueil quasiment unanime de la presse et il nous avait fallu attendre presque deux semaines pour attraper au vol une place pour deux à déjeuner. Une impatience qui culminait donc à hauteur de la promesse : celle d’explorer personnellement cette cuisine de haute volée aux influences européennes, capable d’être aussi aventureuse que ludique, saine et généreuse.

Pour y goûter, deux menus le midi, à 28 et 42 €, et deux autres la nuit tombée, à 58 et 73 €. Et même si le chef n’était pas là pour nous honorer de sa présence, aucune déception n’allait assombrir l’horizon. Au contraire. Pour ouvrir le bal, c’est d’abord une aubergine verte au goût intense et fumé qui entre en piste, accompagnée d’une purée de sésame noir et d’un mélange d’herbes et de quinoa craquant. Puis, pour le spectacle, une noix de Saint-Jacques dans sa coquille en train de cuire sur le dos d’un pavé parisien préalablement chauffé au four. Une remarquable mise en scène, suivie d’un bouillon de poule serti de topinambours toastés : version gourmette, pimpante et réconfortante de la soupe hivernale et idéale. Arrive ensuite un lieu jaune nacré au beurre salé et assorti d’un trompe l’œil de pomme de terre redessinant la coque d’un bateau, ainsi que du ris de veau joliment croustillant niché sur des pâtes maison et entouré de petites olives vertes et de pecorino. Une seule petite fausse note dans cette mélodie, un plateau de foie gras et de saucissons escortés de différentes sauces dont on peinait à saisir l’harmonie. Heureusement, pour finir la danse et nous faire oublier illico presto ce mauvais pas, vient le dessert : une glace au foin et à la courge butternut grillée.

Le tableau est donc presque parfait. Même si pour l’apprécier, il faut essayer d’oublier les dimensions incroyablement petites et resserrées du lieu. Beaucoup de choses ont d’ailleurs été faites pour détourner l’attention de ce problème de taille : le décor est chic et sobre, la vaisselle est véritablement magnifique, la cuisine s’intègre dans la salle avec beaucoup de charme. Complètement ouverte, celle-ci permet de voir les chefs préparer les assiettes et de visiter l’envers des fourneaux en allant au petit coin. D’ailleurs, si par malheur vous avez besoin de vous lever pendant le repas, il faudra d’abord demander à toute votre table de se déplacer pour vous dégager le passage. Il faut donc espérer bien vous entendre avec vos voisins, même si vous ne les connaissez pas, puisque vous serez sûrement assis les uns sur les autres, prêts à tout semble-t-il pour occuper l’une des 18 places de ce restaurant. Alors, on est peut-être un peu vieux jeu, mais à ce prix-là, on aurait aimé un peu plus d’espace et de répit pour apprécier l'éclatante cuisine de Jean-François Piège.

Par EH/AW

Publié :

Nom du lieu Clover
Contact
Adresse 5 rue Perronet
7e
Paris

Heures d'ouverture Du mardi au samedi, de midi à 14h30 et de 19h30 à 22h30. Fermé le dimanche et le lundi.
Transport Métro : Saint-Germain-des-Près ou Rue du Bac
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

You may be interested in:

LiveReviews|1
1 person listening
camille b
tastemaker

Adresse intimiste de JF Piège, 22 couverts, avec vue directe sur les cuisines. 

Le chef nous propose une formule 5 plats avec accords mets vins : une cuisine légère, raffinée et servie dans une vaisselle magnifique. L'art de la table est en accord avec le lieu : simple, épuré, nature. 


Plus de lieux

De nos partenaires