Godjo

Restaurants, Ethiopien Quartier latin
Recommandé
  • 4 sur 5 étoiles
  • 5 sur 5 étoiles
(1Appréciation)
8 J'aime
Epingler
Godjo
DR

Avec cette minuscule, joyeuse, un peu miteuse salle à manger, située au rez-de-chaussée et son sous-sol meublé de sièges bien douillets et de tables basses, le restaurant éthiopien Godjo ressemble à un secret bien gardé – même si le secret a été ébruité il y a déjà un moment et qu’une longue file d’attente se tisse tout au long de la rue, les soirs de week-end.  

Les gourmands affluent en effet ici pour coller leurs coudes à ceux de leurs voisins de table et dévorer à l’aide de leurs mains d’énormes plateaux d’injeras, ces galettes spongieuses accompagnées de viande épicée et de légumes. Le repas est arrosé d’un vin à prix abordable et suivi par d’énormes bols de fruits frais, le tout pour un peu moins de 20 € par tête.

Le personnel est souriant et fait preuve d’une grande patience, et ce malgré la foule. Nous avons opté pour le ye feseg, une sélection de quatre plats de viande et de légumes empilés sur une énorme injera, parmi lesquels on retrouve du key wot (poulet épicé), du te beg tebs (agneau avec des oignons) ou encore de savoureuses lentilles, juteuses et parfumées.

C’est la nourriture du réconfort par excellence, chaude, épicée et surmontée d’assaisonnements divers et variés, sans pour autant être indigeste. Venez tôt (ou très tard, ils ferment à 2h du matin), de préférence un mardi pluvieux, ou alors préparez-vous à patienter dehors (même en ayant déjà réservé). Mais incontestablement, allez-y. Vous en sortirez rassasié et revigoré.

Par Ellen Hardy, traduit par Lise Gibet

Publié :

Nom du lieu Godjo
Contact
Adresse 8 rue de l'Ecole Polytechnique
5e
Paris

Heures d'ouverture Tous les jours de midi à 2h
Transport Métro : Maubert - Mutualité
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

You may be interested in:

Average User Rating

5 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:1
  • 4 star:0
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:0
LiveReviews|1
1 person listening
Manuela E

Je résiste de ne pas y aller toutes les semaines. Mention spéciale pour le doro wot version épicée !

Plus de lieux

De nos partenaires