Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right La Balançoire

La Balançoire

Restaurants, Français Abbesses
Recommandé
4 sur 5 étoiles
La Balançoire
© La Balançoire

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez que les lieux soient bien ouverts avant de vous y rendre.

Le diable aurait coutume de se cacher dans les détails, dit-on. Alors, il a visiblement oublié de s'arrêter au numéro 6 de cette petite allée calme, perpendiculaire à la rue des Abbesses. Il suffit de pousser la porte pour sentir à quel point le lieu a été pensé, rêvé avant d'être mis sur pied. Les deux jeunes compères qui ont monté l'affaire ont mis leur coeur et leur talent au service de l'établissement. Le résultat est charmant, la déco efficace et ludique. De grandes tables en bois magnétisées retiennent fourchettes et couteaux dans une drôle de chorégraphie, une balançoire dodeline gentiment à l'entrée de la pièce, des bocaux de cornichons ou de bonbons posés ici et là, entre quelques objets chinés au hasard des brocantes, viennent tisser une ambiance récréative et gourmande.

Mais que le décor ne vous déconcentre pas, ici c'est à la carte, fièrement inscrite à la main sur une grande ardoise, qu'il faudra prêter attention. Le gérant, Antonin, se fera d'ailleurs un plaisir de vous la détailler et de vous conseiller le vin idéal. Le service est attentionné et professionnel, le plaisir non feint. Au menu – qui change souvent au gré des envies et des saisons –, une cuisine imaginative qui reprend les classiques, les recettes traditionnelles françaises et s'amuse à leur faire rencontrer de nouvelles saveurs, d'autres épices : velouté de lentille, œuf cocotte aux champignons de Paris, parmentier de canard caramélisé, muffinburger, pain perdu au nutella, poire pochée au carambar ou programme spécialement conçu « pour les indécis » qui propose une farandole des desserts en miniature.

Les portions ne sont pas énormes, mais elles suffisent à nourrir son homme. La qualité des produits, le savoir-faire et l'ingéniosité du chef cuisiner justifient complètement les prix – on s'en tire pour 40 euros, tout compris. D'autant plus qu'il n'est pas rare que le patron vous offre, avant de partir, l'une des potions secrètes qui fermentent patiemment en haut de ses étagères. Alcools de carambar, de dragibus ou de malabar. Un dernier verre à l'image du restaurant : bon et bon enfant.

 

Par AW

Publié :

Infos

Adresse 6 rue Aristide Bruant
18e
Paris

Transport Métro : Blanche ou Abbesses
Contact
Heures d'ouverture Du mardi au samedi, de midi à 17h
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Vous aimerez aussi
    À la une