Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

La Cantine Berlinoise

  • Restaurants
  • 10e arrondissement
  • 3 sur 5 étoiles
  • Recommandé
  1. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  2. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  3. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  4. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  5. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  6. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  7. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  8. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  9. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  10. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  11. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  12. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  13. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  14. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  15. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  16. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  17. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  18. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
  19. La Cantine Berlinoise (© Time Out / AW)
    © Time Out / AW
Publicité

Time Out dit

3 sur 5 étoiles

Brics, brocs et tapas. Les heureux propriétaires de la boutique Robert M. Smith viennent d’élargir leur petit empire. Cette caverne d’Ali Baba où tout se chine à prix doux (des vieux fauteuils club aux pièces de créateurs, en passant par les bibelots les plus incroyables ou les photographies exposées aux murs) a désormais sa petite cantine sur le trottoir d’en face. Question déco, c’est la même histoire : un joyeux bordel entièrement négociable. On s’assoit quelque part entre un disque des Béruriers Noirs, un miroir émoussé et une borne d’arcade échappée d’un autre âge. Tout se vend et tout s’achète, de la chaise sur laquelle vous êtes assis jusqu’au bouquet de fleurs en plastique qui orne votre table. Mais surtout, ici, tout se goûte ! Le menu propose des petites portions de plats frais et parfumés (4 euros l’une, au déjeuner trois pour 10 euros ou quatre et une garniture pour 12 euros).

Alors, on en commande une ribambelle, on goûte à tout et on partage : guacamole d’avocat et fraises poivrées, salade de courgettes aux pommes granny, basilic, amandes et parmesan, daube de bœuf, salade de tomates aux mangues et au curry ou encore caviar d’aubergine à la menthe et à la grenade. C’est délicieux, et plus consistant qu’à première vue (mais il faut dire que l’on a à peine le temps de vider la corbeille de pain, qu’elle se remplit presque par magie). Les gros mangeurs engloutiront tout de même quatre tapas avant d’être repus. A moins qu’ils se réservent pour les desserts, tout aussi réussis. La seule chose qui ne nous a pas entièrement convaincu dans cette cantine, c’est son nom. On aurait préféré qu’elle s’assume, comme une Parisienne maline et définitivement Bellevilloise.

Belle sélection de bières autour de 5 euros, jus de fruits pressés à 3 euros, formule petit-déjeuner à 5 euros. Programme (expos, concerts, etc.) à suivre sur la page Facebook du lieu. 

Écrit par AW

Infos

Adresse
27 rue de Sambre-et-Meuse
10e
Paris
Transport
Métro : Colonel Fabien
Heures d'ouverture
Le lundi, de 9h à 15h, du mardi au samedi, de 9h à minuit, le dimanche, de 11h à 16h.
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Connectez-vous et revendiquez le commerce
Publicité
Vous aimerez aussi