Les Déserteurs

Restaurants, Cuisine contemporaine Charonne
Recommandé
  • 4 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
 (DR / © Les Déserteurs)
1/3
DR / © Les Déserteurs
 (DR / © Les Déserteurs)
2/3
DR / © Les Déserteurs
 (DR / © Les Déserteurs)
3/3
DR / © Les Déserteurs

La seule chose que l'on pourrait reprocher aux Déserteurs, c'est d'être exactement comme l'on s'y attendait : dans un quartier avec juste ce qu'il faut de cool, de populaire mais surtout de néo-bourgeois (autour de Ledru-Rollin), baignant dans une mentalité de bistrot gastro parfaitement dans l'air du temps, et mettant en scène des jeux de saveurs qui réjouiront les amateurs de "Top Chef" et autres avatars, et de son vocabulaire à base de « croquant » ou de « rondeur » qui nous fait croire qu'il est impossible de réaliser un plat de qualité sans yuzu ou combava. D'ailleurs, le baratin introductif du serveur est un peu long – à force de nous dépuceler le plat sous toutes ses coutures en nous expliquant la cuisson de chaque aliment, la provenance de chaque ingrédient et la généalogie du poisson qu'on nous sert sur trois générations, on en viendrait presque à avoir envie de découvrir tout ça par soi-même.

Mais ce serait vraiment chipoter. Parce qu'aux Déserteurs, on sait faire la cuisine, et on la fait bien. Sous la houlette de Daniel Baratier et Alexandre Céret, anciens second et sommelier du Sergent Recruteur (qu'ils ont « déserté » donc), le restaurant de la rue Trousseau façonne ses plats à partir d'ingrédients simples, habilement concoctés pour nous surprendre en bouche en jouant sur les petites surprises gustatives, autant piochées dans la cuisine asiatique que dans la cuisine bretonne. Chaque jour c'est un nouveau menu unique qui se déroule, laissant apercevoir l'immense précision et la finesse d'une cuisine pleine de pureté. Lors de notre visite, tajine de carotte en entrée, lieu jaune de Vendée poireau bergamote en plat principal et cheesecake fermier avec sorbet pamplemousse pour conclure se sont enchaînés sans fausse note, accompagnés par des vins exquis. Le tout pour un prix tout à fait abordable au déjeuner avec une base entrée-plat-dessert à 28 € (attention, le soir ça se joue plutôt autour de 60 €), qui donne envie de déserter (ha !) les autres bistrots chics trop souvent bien coûteux.

Par Mikaël Demets

Publié :

Nom du lieu Les Déserteurs
Contact
Adresse 46 rue Trousseau
11e
Paris

Heures d'ouverture Le mardi de 19h30 à 22h, du mercredi au samedi de midi à 14h et de 19h30 à 22h. Fermé le dimanche et le lundi
Transport Métro : Ledru-Rollin ou Charonne
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

You may be interested in:

LiveReviews|0
1 person listening