Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Frites et légendes
© Mathieu Drouet - WBT
© Mathieu Drouet - WBT

Frites et légendes

Vous aimez les frites ? Vous allez adorer connaître leur VRAIE histoire. Et on vous file même en bonus nos bonnes adresses.

Par Aitor Alfonso et La Rédaction
Advertising

Elle est l’idole de nos fringales et l’aliment le plus consommé au monde : j’ai nommé sa majesté la Frite ! Le bâtonnet de pomme de terre doré, à l’histoire voyageuse, est une denrée-étendard qui fait l’objet d’une querelle de pa(ta)ternité - un rien surjouée - entre voisins Belges et Français. Des papas incas à la boutonnière de Marie-Antoinette jusqu’au décollage d’un cornet dans l’espace, on vous embarque dans notre friteuse à voyager dans le temps. Attention, il fait 175 degrés à bord. 

Patati sur la patata

Au début était la papa (le nom de la pomme de terre en quechua, la langue des Incas) dont l’une des premières mentions dans les textes européens est le fait d’un chroniqueur espagnol aux Amériques en 1536. Premier papaddicte étranger, il s’émerveille de la variété de cet aliment de base des peuples andins qu’il décrit comme « des racines au goût délicieux qui sont des friandises pour les Espagnols »… Car le tubercule de la famille des solanacées, ultra-résistant à l’altitude, a son berceau sur les hauteurs de l’actuel Pérou (aka le Patatistan), pays qui en compte encore plus de 4000 variétés ! Mangées plutôt cuites que frites traditionnellement, l’arrivée des conquistadors fait se rencontrer la cuisson à l’huile chaude, cette autre religion espagnole, et la perle nourricière des Andes : la pomme de terre frite est une manifestation du syncrétisme entre le Nouveau et l’Ancien Monde. Résultat ? Une révolution alimentaire globalisée se met alors en marche qui va répandre la batata (popularisée via son vocable taïno, soit du peuple natif de Cuba) dans bon nombre de cuisines ; et au-delà : une pensée émue pour Monsieur Patate. 

Il ne restait plus qu’à inventer la frite.   

 

Querelle de pa(ta)ternité

Il y a de la friture sur la ligne entre Paris et Bruxelles concernant l’origine de la divine barrette blonde. Pour les Français, il n’y a pas plus cocorico : même le grand sémiologue Roland Barthes s’en mêle et écrit que « la frite est le signe alimentaire de la francité ».  Car si la patate fut introduite dans le royaume de Louis d’abord comme nourriture pour bétail, elle se popularise dans l’alimentation humaine grâce à la publicité que lui fait Antoine Parmentier au XVIIIe. Cet agronome, patatophile forcené qui donna son nom au célèbre hachis des cantines, va même jusqu’à fixer une fleur de pomme de terre à la boutonnière de Marie-Antoinette pour en faire la promotion. 

Avec la Révolution, tout s’accélère : les frites deviennent l’aliment populaire par excellence, le plus souvent vendues par des marchand.e.s ambulant.e.s sur le Pont-Neuf, qui donne son nom à la frite typiquement parisienne. Au XIXe, elles se dealent dans des échoppes de rue ; on sait d’ailleurs que Victor Hugo les appréciait et que Baudelaire aimait à prendre des bains de soleil « sur le quai d'Anjou, tout en croquant de délicieuses pommes de terre frites qu'il prenait une à une dans un cornet de papier ». - Hypocrite friteur, - mon semblable, - mon frère ! 

 

 

« C’était pas des frites ça, c’était des rondelle de patates cuites dans l’huile, rien à voir ! » Voilà ce que rétorquent certains fritologues du Plat Pays pour qui la forme de la frite est, avec la houppette de Tintin, l’autre grand legs des Belges à l’Humanité. La légende veut que les habitants pauvres de Namur avaient pour habitude de frire des petits poissons afin d’améliorer l’ordinaire. Pendant les hivers rudes, les eaux figeaient et la pêche était impossible, alors pour tromper la faim, ils taillaient des pommes de terre en forme de petits poissons à frire. Scoop : au départ, la frite serait un trompe-l’œil !

Aucune preuve de tout cela mais ce qui suit est avéré : la frite devient le véritable étendard de la belgitude. 

De la frite allumette à la frite amulette

Il est indéniable que les Belges ont de la frite dans les idées (excellent titre de Libé, on avoue) : une journée internationale de la frite belge le 1er août, 5000 friteries à travers le pays, un projet semi-humoristique d’inscription de la frite belge au Patrimoine immatériel de l’UNESCO et même… des frites astronautes ! En 2016, un animateur de radio belge décide d'envoyer un cornet de frites aux confins de la stratosphère sur un ballon-sonde. Vive la Friternité !

Cinquante nuances de frites

On ne rigole pas avec la frite. Elle a son ingénierie de précision et ses subtilités de découpe ; on vous les rappelle pour vous aider à soigner votre frite cred : 

  • les « bûches » : section carrée de 2 cm
  • les « pont-neuf » : section carrée de 1 cm ;
  • les « allumettes » : section de 0,5 cm (ce sont celles du McDo)
  • les « pailles » : section de 0,25 cm
  • les « cheveux d’or » (taillées encore plus finement, au laser) 
  • les frites « en nid » (pommes paille dressées en nid dans un moule-panier et frites à nouveau).

Il existe même un très sérieux indice de fritabilité qui mesure (avec l’aide de l’intelligence artificielle) l’aptitude d’une patate à devenir frite ! Basée sur la couleur dominante après cuisson, selon un protocole méticuleux, cette échelle va de 000 (frite très claire) à 4 (frite carbonisée) et comprend sept échelons. Les variétés les plus fritables ? Les patates les plus farineuses, comme la célébrissime bintje, l’agria, ou la russet burbank. A dorer dans l’huile végétale ou la graisse de bœuf à la manière belge, en deux bains pour les puristes : 

  • Un premier bain de 5 à 8 minutes dans une huile à 130° (minimum 140° d’après chef Hardiquest sur Top Chef)
  • Les retirer, égoutter pour les dégraisser sur du papier absorbant, et laisser refroidir 10mn.
  • Puis les replonger dans un second bain à 180-190° pendant deux minutes jusqu’à ce qu'elles roussissent. 

A boulotter avec du ketchup et de la mayo, parce que la vie est trop courte. MAYOLO !

Où manger les meilleures frites du monde ?

Unsplash
Unsplash
Wine Dharma

Bierset : La Friturerie Lulu

Sous ses allures de caravane résidentielle échouée en bord de nationale, chez Lulu ne désemplit pas, et pour cause. A 10 minutes du centre de Liège, cette friterie tenue par Luc Cambron, aka Lulu, taulier haut en couleur, tient la route depuis 2004. Sacrée "meilleure friterie de Belgique" en 2019 par le site Les-Friteries.com, elle envoie la patate, du simple cornet de frites préparé dans une hygiène rigoureuse à la sacro-sainte "mitraillette" liégeoise (un sandwich garni de frites). La Bintje est saisie en deux bains, à environ 160 degrés, et cuite dans de la graisse de bœuf. Bémol cependant sur l’accueil : le Lulu a ses têtes !

Chaussée de Hannut 478, 4460 Grace-Hollogne Bierset, Belgique. +32 4 222 97 92. www.friterielulu.com/

Robert la frite © Sca - Art Photography
Robert la frite © Sca - Art Photography
Robert la frite © Sca - Art Photography

Charleroi : Robert la frite

Robert Terwagne, le fameux "Robert-la-frite " qui a créé en 1952 cette mythique enseigne noctilienne près de la gare de l’Ouest a passé le flambeau il y a déjà trois décennies à son filleul Jean, aujourd’hui disparu. C'est maintenant sa fille Christelle qui tient les rênes de cette institution familiale, liftée des pieds à la tête depuis mars dernier. Une toute nouvelle devanture hommage à Charleroi, berceau de la BD, featuring un Marsupilami, Lucky Luke, Boule et Bill et tutti quanti. Le spot reste un monument pour les Carolorégiens… Pour cause : de succulentes frites à l’ancienne (épluchées et coupées sur place), vrais modèle de croust-fondance.

Place de l'Ouest, B-6000 Charleroi. +32 485 18 40 40. www.robertlafrite.be.

Advertising
Unsplash
Unsplash
Joyce Panda

Liège : Les Frites en Neuvice

En 2011, Laurent Halleux et Delphine Musters avaient été les premiers à lancer un snack tendance (« La Frite »). Des frites fraîches, coupées minute, plébiscitées par locaux et touristes bien rencardés ! En 2019, ils ont vendu l’enseigne, rebaptisée depuis “Les Frites en Neuvice”, du nom de l’ancienne rue de commerce de Liège, reliant la place du Marché au pont des Arches. Mais qu’on se rassure : les nouveaux propriétaires travaillent dans le même esprit. Service bien luné en prime !

Rue de la Cité 5, 4000 Liège. +32 496 97 54 07. https://lesfritesenneuvice.com.

© Oswald Tlr
© Oswald Tlr
© Oswald Tlr

Mons : Chez Tonton

Une friterie à l’ancienne, tenue par deux potes, Carl Tshibangu et Maxime Teyssier, non loin de la Grand Place de Mons. A grailler ? Des frites taillées chaque jour à partir de pommes de terre fraîches, cuites deux fois dans une des meilleures graisses de bœuf ! A retrouver en sandwich dans une des meilleures mitraillettes belges qui soient : une demi-baguette à l'ancienne de tradition française, fourbie chaque jour par leur artisan-boulanger.

Rue de la Clef 36, 7000 Mons. +32 85 68 20 66. www.facebook.com/cheztontonmons/

Advertising
Namur - Friterie
Namur - Friterie
Emmanuel Mathez

Namur : Chez Gaby

Parmi les meilleures frites de Belgique… Et les moins chères aussi ! Car ici on pratique le petit paquet de frites à 1,80 €. Idéalement posé en plein centre, à côté de la gare des bus, Chez Gaby a reçu plusieurs prix dont le diplôme de la Meilleure Frite de Namur, décerné par le journal local La Meuse. La raison du succès ? Là encore, des frites fraîches, coupées sur place, en quantités ultra-généreuse. A noter, Gaby 2, la p’tite sœur en face de la gare, Galerie Wérennes, à quelques dizaines de mètres à peine.

Square Léopold 20, Namur. +32 478 40 76 67. www.facebook.com/Chez-Gaby-1-2-3-730693107070074/

Noemie Delhaye
Noemie Delhaye
Noemie Delhaye

Tournai : Fritagogo

Située en plein centre de Tournai, à quelques enjambées de la grand-place, Fritagogo aka FAG de son petit nom, dépote d’la frite de compète. Mais aussi – avis aux dalleux ! – des burgers extra…

Rue du Bourdon Saint-Jacques 8, 7500 Tournai. +32 69 21 61 85. www.facebook.com/Fritagogo-555340041172579/ ou www.fagfriterie.com

Et aussi...

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Best selling Time Out Offers
        Advertising