Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Kanna Tanna

Kanna Tanna (FERMÉ)

Restaurants, Indien Sentier
4 sur 5 étoiles

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez que les lieux soient bien ouverts avant de vous y rendre.

En plein Montorgueil, un ambassadeur boboïsé de la cuisine sri lankaise

Pour qui ? Ceux qui veulent découvrir ce cousin de la cuisine indienne.  
Plat culte ? Le kottu roti, street food mélangeant pain finement coupé, viande hachée, légumes et épices.

Longtemps, à cause d'une guerre civile sanguinaire (1983-2009) qui opposa à la majorité cingalaise (bouddhiste) les séparatistes Tigres tamoul (hindouistes), les Sri Lankais ont été les invisibles. Pour survivre à Paris, les réfugiés tamouls travaillaient en cuisine, copiant à la virgule de vinaigre balsamique près, ce que des chefs français leur demandaient de reproduire. Autant vous dire que ce restaurant en plein Montorgueil, avec déco branchée, cuisine ouverte et terrassette, c'est une petite révolution.

Kanna Tanna ? En cingalais (la langue officielle), c’est “l’endroit où l'on mange". Oubliez les bouis-bouis de La Chapelle. Ici c’est calibré pour un public (et palais) parisien. Mollo donc sur le piment, élément-clé de la cuisine sri-lankaise. Certes vous êtes à invités à préciser lors de votre commande si vous souhaitez vos plats bien relevés ou non. Mais de l'avis du jeune serveur "même quand je demande épicé, c'est pas assez fort pour moi".

Espresso de L'Arbre à Café voisin, vins nature, f
aïence bleue vintage siglée Ridgway Staffordshire (souvenir de la colonisation britannique)... Pourquoi pas ? C’est juste qu’on n’a pas l’habitude de combiner saint-joseph 2015 (Premier quartier, du Domaine des 7 Lunes, 45 € la quille) et kottu roti, street-food mélangeant pain finement coupé, viande hachée, légumes et épices (13 €). Pas mal : le hopper, sorte de crêpe salée légère, à la farine de riz et au lait, à dipper dans un trio de chutneys. A boire ? Une Lager locale de la Brasserie du Lion, assez brute de coffre. Ou, mieux, cette bien-nommée “infusion remède de grand-mère” (4 €), extra pour les lendemains difficiles !

Infos

Adresse 43 Rue des Petits Carreaux
Paris
75002
Transport Metro : Sentier
Prix Entrées 3,80-4,50 €. Plats 11,50-15 €. Sides 4,50 €. Dessert 6 €. Thé 4 €. Café 2,50 €. Bières 6-7 €. Vin : verre 6-9 €; bouteille 29-45 €
Contact
Heures d'ouverture Du mardi au samedi, midi à 23h. Le dimanche de midi à 16h
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Vous aimerez aussi
    À la une