La Compagnie du café

Restaurants, Café-restaurant
  • 3 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
 (© EChirache)
1/7
© EChirache
 (© EChirache)
2/7
© EChirache
 (© EChirache)
3/7
© EChirache
 (© EChirache)
4/7
© EChirache
 (© EChirache)
5/7
© EChirache
6/7
 (© EChirache)
7/7
© EChirache

Brûlerie, coffee shop et cantine : le nouveau café parisien se déguste à toute heure et en toute occasion.

Un coffee shop dans le 9e, niché à côté de la place Saint-Georges, c'est plutôt étonnant. Pourtant, c'est là que Romain Fabry a posé ses valises pour faire son café de spécialité. Ancien avocat, ce torréfacteur fournissait déjà plusieurs restaurants de la capitale depuis quelques années, mais il a décidé de s'offrir une vitrine, et une belle. Pour ça, il a retapé un ancien restaurant, décapé les murs pour faire apparaître les pierres de taille, chiné des meubles et installé une magnifique machine à torréfaction allemande à côté d'une jolie cuisine.

Ce passionné de café souhaitait remettre en avant la fonction sociale du bon café, vieille tradition française un temps oubliée. « La France était la première productrice de café avant la Révolution française, nous raconte-t-il. Certains avancent même l'idée que sans café, pas de Révolution. C'est dans ces lieux de sociabilité comme le Procope que tout s'est joué. » Après 1945, les torréfacteurs cuisent les grains à une forte température pour homogénéiser le goût du café, une sale manie que les nouveaux coffee shops ont éclipsée. Pour nous montrer la différence, Romain nous expose des grains du café du Burundi qu'il commercialise, tous de petite taille et d'un beau beige cannelle, torréfiés à point. 

Pour 2,50 € en expresso ou 6,50 € en filtre (un peu cher, même si on comprend que ça réclame davantage de préparation qu'un percolateur), ce café burundais révèle une grande puissance, entre amertume et acidité aromatique. Pour l'accompagner, des formules petit déjeuner sont proposées autour d'une dizaine d'euros, mais la salade de fruits manque de fraîcheur et le pain des tartines accroche un peu les molaires. En revanche, on préfère les salades du jour, originales et de saison, ou encore les bons petits plats du chef, tel ce sauté de veau accompagné de riz pilaf et de légumes du soleil. En résumé, une petite adresse agréable pour lire le journal, boire un excellent café et pourquoi pas rester manger.  

Par Emmanuel Chirache

Publié :

Nom du lieu La Compagnie du café
Contact
Adresse 19 rue Notre-Dame-de-Lorette
9e
Paris

Heures d'ouverture Du lundi au samedi, de 10h à 18h.
Transport Métro : Saint-Georges ou Notre-Dame-de-Lorette
Prix Café de spécialité de 2,40 à 6,50 €. Déjeuner entre 10 et 14 €.
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
LiveReviews|0
1 person listening

Plus de lieux

De nos partenaires