L'Alcôve

Restaurants , Algérien Plaisance
Recommandé
  • 3 sur 5 étoiles
  • 4 sur 5 étoiles
(1 Appréciation)
4 J'aime
Epingler
L'Alcôve
© Time Out Paris

Carnivore dans l’âme et amateur de saveurs orientales, vous avez trouvé votre adresse. Mais avant de franchir les portes de l’Alcôve, oubliez les clichés sur les restaurants orientaux. Ici ni raï criard, ni décor surchargé pseudo-arabisant : cette petite échoppe, coincée entre un restaurant de sushis et une épicerie, ressemble plus à un kebab de quartier qu’à un resto traditionnel. Une fois entré, vous êtes entre de bonnes mains, laissez-vous faire. Sourire sincère et poignée de main franche, c'est M. Daoudi, le patron, qui vous accueille. Cet ancien boucher, reconverti il y a quatre ans en restaurateur, a conservé son amour pour la bonne viande. Un seul coup d’œil sur la carte vous permet de le constater. En dehors des tajines et des différentes versions de couscous, la part belle est faite aux grillades sur feu de bois : entrecôte, rumsteck, côte d'agneau. D’entrée de jeu, il est clairement annoncé que toute la carte n’est pas disponible, le connaisseur appréciera. 

Pour se mettre en appétit, rien de tel qu’une salade méchouia (poivrons piquants, œufs et olive) savamment épicée (à savoir, suffisamment relevée sans pour autant donner l’impression de manger par 40°C au soleil). C'est un vrai bonheur que de tremper un morceau de pain (frais et servi chaud) dans ce plat largement arrosé d'huile d'olive. Accompagnés d’un Faugères (signé vigneron indépendant et agriculture biologique) à 20 euros, nous étions prêts à passer aux choses sérieuses : deux couscous, un au bœuf (13 euros), l’autre maison (18 euros) s'invitent à notre table. La semoule est tellement fine qu’elle roule dans les assiettes comme du sable sur des dunes.

Les légumes sont fournis en quantité et c’est en attaquant la viande que l’on comprend mieux le passé de boucher de notre hôte du soir. Il prend un soin particulier à sélectionner ses arrivages avec une préférence pour les races Parthenaise ou Aubrac pour le bœuf, et Sisteron pour l’agneau. Résultat ? Si les accompagnements sont de grande qualité, on réserve une mention spéciale à la viande. L’homme connaît effectivement son affaire. Les brochettes de bœuf sont simplement exquises et grillées à point (comme demandé) et le méchoui est un régal. La viande se détache toute seule autour de l'os. Avec la merguez et la boulette de viande qui l'escortent, elles forment un trio magique. Il en reste dans le plat, au grand malheur de M. Douali, même si le cœur a ses raisons que l’estomac ne connaît pas. La table voisine se fait servir une côte de veau avec des frites maison, plat recommandé par le chef dont ils ont bien fait de suivre le conseil… Alors on dit au revoir repu, le ventre plein, tout en sachant qu'il ne s'agit que d'un au revoir.

Nom du lieu L'Alcôve
Contact
Adresse 46 rue Didot
14e
Paris

Heures d'ouverture Tous les jours de 11h30 à 14h30 et de 18h30 à 22h30
Transport Métro : Plaisance ou Pernety
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Average User Rating

4 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:0
  • 4 star:1
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:0
LiveReviews|1
1 person listening