Le Bistrot de la Galette

Restaurants, Bistrot 18e arrondissement
  • 4 sur 5 étoiles
1 J'aime
Epingler
 (© EChirache)
1/9
© EChirache
 (© EChirache)
2/9
© EChirache
 (© EChirache)
3/9
© EChirache
 (© EChirache)
4/9
© EChirache
 (© EChirache)
5/9
© EChirache
 (© EChirache)
6/9
© EChirache
 (© EChirache)
7/9
© EChirache
 (© EChirache)
8/9
© EChirache
 (© EChirache)
9/9
© EChirache

Le retour du bistrot montmartrois dans un quartier attaché à ses traditions.

Pour qui ? Tous ceux qui souhaitent redécouvrir Montmartre.
Le plat culte ? La galette au poulet/poisson du jour et les desserts.

Si Montmartre est unique à Paris, c'est d'abord parce que ses habitants forment quasiment une secte, gardant jalousement pour eux l'exclusivité d'une atmosphère villageoise que les touristes et les autres Parisiens ne font qu'effleurer du doigt. Il aura fallu au chef Gilles Marchal bien du courage et du temps pour apprivoiser Montmartre, auquel il ne cesse de rendre hommage. Avec sa pâtisserie d'abord, puis sa biscuiterie et enfin son Bistrot de la Galette, sis non loin du moulin du même nom.

Il faut gravir la rue Lepic pour arriver non sans quelques suées dans ce bistrot qu'on jurerait immémorial, à peine refait à neuf. En réalité, il s'agit d'un ancien restaurant branché que Gilles Marchal et son associé Alain de la Rochère ont remis au goût du Paris d'antan montmartrois. Tout a été chiné à droite à gauche, notamment ce bar au comptoir en marbre qui vient de Bruxelles et ce magnifique tonneau cuivré, qui servait autrefois la bière aux ouvriers de Charleroi. Le personnel et Hassan, le cuisinier, sont aux petits soins, le temps semble s'arrêter l'espace d'un repas avec vue sur les beaux jardins des voisins. 

Les reines des lieux, ce sont les galettes feuilletées que Gilles confectionne dans sa biscuiterie et qui sont ensuite réchauffées en cuisine. Qu'elles soient accompagnées de tomates au pesto, comme en entrée, ou fourrées à la manière d'un burger avec de la palette de cochon, du poulet ou le poisson du jour, elles renouvellent joliment la cuisine traditionnelle française et nous font aussi penser aux Bols de Jean, ces brioches fourrées inventées par Jean Imbert et Eric Kayser. Le feuilleté tient bien et ne s'effrite pas en mille morceaux. Aérien, il ne pèsera pas non plus sur l'estomac en fin de déjeuner.

En matière de dessert, le savoir-faire pâtissier de Gilles Marchal fait un malheur, autant dans les classiques revisités (baba au rhum, fondant au chocolat) que les nouveautés (millefeuille d'arlettes). On se dit qu'on a bien fait de grimper si haut sur la butte et que décidément, on aime la galette quand elle est bien faite.

Par Emmanuel Chirache

Publié :

Nom du lieu Le Bistrot de la Galette
Contact
Adresse 102ter rue Lepic
18e
Paris

Heures d'ouverture Ouvert du mardi au dimanche, de 11h à 22h.
Transport Métro : Abbesses ou Lamarck-Caulaincourt (ligne 12)
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
LiveReviews|0
1 person listening