le tuba 169
Crédit photo Le Tuba - @delaneyinamine

L’été à la fraîche : 5 tables époustouflantes où manger au grand air

Après un printemps à la météo plus morose qu’une salle d’attente de préfecture, il semble que l’été soit enfin arrivé. Adieu bottes et K-Way, bonjour sandales et maillot!

Écrit par Time Out. En partenariat avec S.Pellegrino ®
Publicité

Pour vous aider à faire votre photosynthèse dans les meilleures conditions, voici cinq restaurants équipés de terrasses époustouflantes, à savourer au grand air ! Ces adresses sont extraites du guide des 125 tables incontournables sélectionnées par Time Out et S.Pellegrino® à retrouver sur Fine Dining Lovers.

5 tables époustouflantes

Tuba Club (Marseille)

L’ancien club de plongée de Jacques Mayol, le champion du monde d'apnée qui a inspiré le film Le Grand Bleu, continue de couper le souffle ! Accroché aux calanques des Goudes, c’est le spot de bord de mer le plus dingue de Marseille. Pour boulotter leurs petites assiettes solaires en tête-à-tête avec Neptune, demandez la table à fleur de rocher (la n° 18). Restez dans le thème marin en commandant le sashimi de sériole au limequat et citron d’Amalfi.

La Jasserie du Pilat (La Valla-en-Gier)

Au cœur du parc du Pilat, en Auvergne, la « Jass » est une vraie auberge campagnarde centenaire, tenue par une brochette de jeunes dynamiques en diable. Parmi les indémodables : morilles à la crème ou tarte aux myrtilles. Aux beaux jours, la joyeuse bande sert ses fameuses planches de charcuterie de campagne en terrasse à l’heure de l’apéro, histoire d’admirer le coucher de soleil la bouche pleine, avec vue plongeante sur ce magnifique amphithéâtre naturel. 

Le Relais du Castelet (Fontvieille)

Dans les Alpilles, au cœur de la vallée des Baux, cet ancien relais de chasse braconne sur les terres du bon goût. Une cuisine de produit, pleine de bonté, que l’on s’envoie sur l’une des grandes tables d’hôtes plantées dans le jardin. On vous conseille la tempura de fleurs de courgette et la bourride de lotte et pêches rôties. Vous n’allez pas laisser une miette d’été dans votre assiette. 

La Cabane du Feneau (La Couarde-sur-Mer, île de Ré)

Sur l’île préférée de Lionel Jospin et de Fabrice Luchini, cette cabane à fruits de mer propose tout ce que ce “merroir” compte de bivalves et de mollusques. Des fruits de mer de première fraîcheur, cultivés et chouchoutés sur place : c’est l’école Montessori des huîtres. Pour une séance de succion inoubliable, misez sur la table derrière le restaurant, on y mange littéralement au milieu des marais salants ! Et venez avec vos potes : ici, c’est copinage et crustacés. 

Sur Mer (Merlimont)

Face à la Manche, sur la plage aux horizons XL de Merlimont, Alexandre Gauthier réinvente les codes du resto de plage. Une cambuse rêvée, toute carrelée de blanc et de jaune, puissamment évocatrice d’étés enfantins et de souvenirs de table baignés par la langueur des beaux jours. Sa terrasse vaste comme le pont d’un navire est sise quelque part entre Calais et la Californie – c’est la Calais-fornie. À la carte, tous les plaisirs de vacances trouvent leur place, des moules-frites familiales à la sole meunière, jusqu’au petit luxe d’un caviar.

Recommandé
    Vous aimerez aussi
    Vous aimerez aussi
    Publicité