Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Pratolina

Pratolina

Restaurants, Italien 2e arrondissement
Recommandé
4 sur 5 étoiles
Pratolina - Pizza Regina
1/5
© Nicolas Hecht
Pratolina - Pizza Diavola
2/5
© Rémi Morvan
Pratolina - Panna Cotta
3/5
© Rémi Morvan
Pratolina - Tiramisu
4/5
© Nicolas Hecht
pratolina intérieur table
5/5
© DR

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Encore un resto italien ? Oui, mais bon marché et de qualité.

Pour qui ? Ceux qui pensent que la cuisine italienne peut être de qualité et populaire.
Plat culte ? Les pizzas, toutes les pizzas, ovviamente.

En s’autoproclamant « L’Italien du 2e », Pratolina place d’emblée la barre haute. Et puisqu’un ami nous a vanté l’adresse, nos attentes n’en sont que plus élevées. Très vite, on se rend compte que le restaurant a les moyens de ses ambitions et qu'il convoque les douze apôtres pour rejouer l’épisode de la Cène. Avec sa spacieuse salle, décorée avec goût sans jamais verser dans le baroque, Pratolina offre le midi une salvatrice respiration, sourires inclus, et le soir venu un cadre intimiste pour un dîner en couple ou entre amis.

Même si la burrata de Puglia nous fait de l’œil et qu’on hésite longuement à prendre la côtelette de veau milanaise, on jette finalement notre dévolu sur la pizza Diavola. Le mariage du piquant du spiniata (saucisson calabrais) et de la si crémeuse mozzarella fior di latte nous transporte instantanément dans ce célèbre repas nocturne des ‘Affranchis’ de Martin Scorsese. Les classiques comme la Regina et la Margherita sont tout aussi réussies, avec des produits choisis avec soin (un jambon au torchon goûteux à souhait, une pâte fine et savoureuse). C’est chaleureux, copieux et chaque bouchée devient une scène mythique qui entre tout droit dans votre Panthéon gustatif.

Pour accompagner votre plat, la cave du restaurant vous propose une sélection d'une trentaine de références (vino rosso, mais aussi bianco), très orientée Toscane, Piémont et Sardaigne, qui fait la part belle aux cépages du terroir italien. Comptez de 5,50 à 18 € le verre (pour un Tignanello 2014 salué par les spécialistes italiens) et entre 25 et 110 € la bouteille.

Au dessert, on se laisse tenter par la délicate panna cotta aux fruits rouges, surmontée de sa fraise confite, et par un tiramisu à la fois léger et onctueux. Après un tel banquet, on s’attend à hypothéquer son smartphone, et pourtant : le menu midi entrée-plat, plat-dessert est à 16,50 €, et comptez 19 € pour une côtelette de veau milanaise et 21 € pour le beau bar d’arrivage. Ouvert depuis mars 2017, cet italien débarqué fraîchement sur le boulevard risque fort de se faire une réputation bien au-delà du 2e arrondissement. En tout cas c’est tout ce qu’on lui souhaite.

Par Rémi Morvan

Publié :

Infos

Adresse 11 boulevard de Bonne Nouvelle
2e
Paris

Transport Métro : Bonne Nouvelle ou Strasbourg-Saint-Denis
Contact
Heures d'ouverture Du lundi au vendredi de midi à 14h30 et de 19h à 22h30, samedi et dimanche de 19h à 23h.
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Vous aimerez aussi
    À la une