Septième raffinement

Restaurants, Bio 14e arrondissement
  • 4 sur 5 étoiles
1 J'aime
Epingler
Septième raffinement (© EP / Time Out Paris)
1/4
© EP / Time Out Paris
Septième raffinement (© EP / Time Out Paris)
2/4
© EP / Time Out Paris
Septième raffinement (© EP / Time Out Paris)
3/4
© EP / Time Out Paris
Septième raffinement (© EP / Time Out Paris)
4/4
© EP / Time Out Paris

Un restaurant bio et halal qui propose une cuisine française sobre et raffinée (comme son nom l'indique).

On connaissait le septième ciel de réputation, il faudra dorénavant compter sur le Septième Raffinement. Artère vivante du 14e arrondissement, la rue Daguerre change souvent de tête. On y croise ainsi régulièrement de nouvelles adresses, comme celle de Kaïs Shili et Alexandre Gonzalez inaugurée fin janvier 2015. Dressé à l’angle de la rue, Septième Raffinement attise la curiosité du chaland avec son mur dévoré par une sculpture ondulante en bois et la promesse d’une cuisine éthique. A l’intérieur, une trentaine de couverts se disputent un espace décoré avec soin dans des matières « recyclées ou recyclables », et pensées pour étouffer le brouhaha ambiant. Ouverture récente oblige, la salle est plutôt calme en ce soir de semaine.

Un seul coup d’œil au menu suffit pour comprendre la part essentielle de l’agriculture biologique dans le concept du restaurant. Pommes sautées bio, ravioles au cantal bio, cappuccino de légumes de saison bio… Une majorité de produits issus de producteurs français et des viandes achetées chez Bionoor, rumsteck charolais et escalope de veau du Limousin pour ne citer qu’eux. Avant le premier coup de fourchette, on s’interroge. Pas de bourgogne aligoté pour accompagner son trio de chèvre ni de bordeaux à savourer avec son épaule d’agneau, « 7R » ne propose pas d’alcool. QUOI ? Non, pas d’alcool, pas une goutte. Parce que, nous chuchote-t-on à l’oreille, Septième Raffinement se veut ouvert à toutes les confessions. Ah ok. Ainsi soit-il.

Exit le sommelier, ici on découvre une carte de jus de fruits bio divins (framboise et coing, ou encore groseille et fraise) importés de Lettonie. Des breuvages onéreux (6 € le verre) pressés à froid afin de conserver tous les nutriments du fruit. Une seule lampée vous fera oublier votre quart de rouge, promis. Ce soir-là, on se laisse tenter par un sympathique œuf poché à la crème de morilles, un cœur de rumsteck recouvert de sauce au poivre et accompagné d’une mousseline de patates douces et pour finir un mœlleux au chocolat et sa boule de glace vanille. Classique. Les assiettes sont pleines de goût sans être trop ambitieuses, et si elles détonent c’est surtout par la simplicité de leur confection, peu d’ingrédients mais bien choisis. Une cuisine française dépliée en à peine onze propositions (entrée, plat et dessert) et des prix tout à fait raisonnables, comptez autour de 18 € le plat et 8 € le dessert. Et si, comme nous, vous êtes toujours du genre à prendre les plats les plus chers, sachez qu’il existe une formule entrée-plat-dessert à 40 €. Après ça, vous n’aurez plus faim. 

Par Elsa Pereira

Publié :

Nom du lieu Septième raffinement
Contact
Adresse 64 rue Daguerre
14e
Paris

Heures d'ouverture Du mardi au dimanche de 11h30 à 14h30 et de 19h à 23h, le vendredi de 19h à 23h.
Transport Métro : Denfert-Rochereau ou Gaîté
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
LiveReviews|0
1 person listening