Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Sourire

Sourire

Restaurants, Gastronomique Denfert-Rochereau
Recommandé
4 sur 5 étoiles
1/3
© André Blanc
2/3
© Sourire
3/3
© Sourire

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Attention les amis ! Nous nous efforçons d'être précis, mais la situation particulière nous oblige à quelques ajustements. Alors vérifiez que les lieux soient bien ouverts avant de vous y rendre.

Une table gastronomique cachée en plein 13e arrondissement

Pour qui ? Les familles du coin qui ont envie de se faire plaiz
Plat culte ? L’impressionnante succession d’amuse-bouches, qui déboulent sans qu’on ait rien demandé

Coincée entre deux hôpitaux et une prison désaffectée, la rue de la Santé a de quoi coller le cafard. Sourire porte du coup bien son nom, rayon de soleil culinaire dans un quartier qui en avait grand besoin. Le chef Justin Brohm, 26 piges, déjà aux manettes d’un bar à tapas à Saint-Michel, hausse le niveau dans une jolie salle cosy, entre cuisine ouverte, banquettes en velours bleu et grande baie vitrée. 

Le midi en semaine, on vise le menu à 35 € (45 € le week-end, un plat en plus). Et le soir, on tape dans une carte pas donnée… Du moins au premier abord. Parce qu’il faut savoir qu’avant même d’apercevoir le bout d’une entrée défilent quatre amuse-bouches qui nous auraient limite suffi : tatin toute chaude d’oignons caramélisés; crème maïs curry; mini-brioche et crème de flammenküeche; tarte fine de truffe ritale. Bim. 

Notre commande arrive ensuite : un subtil carpaccio de Saint-Jacques aux notes de vanille fumée (12 €), une dorade royale vraiment… royale, au cédrat et légumes verts (28 €), puis un canard épatant (en filet d’un côté, façon Parmentier de l’autre), le butternut remplaçant les patates (28 €). Il faut aimer le sucré/salé, l’acidité et l’aliment rare : entre cynorhodon, santoline et buttercup, on peut venir avec son dico pour décrypter la carte.

Jusqu’aux desserts, que ce soient les taquines olives noires et leur sorbet à la santoline (justement) ou la sculpturale ganache choco, glace noisette, chips de potiron (12 €), le chef a la composition juste, la technique parfaite, les goûts toniques et puissants  tout comme ce percutant Côte du Rhône de la Monardière (8 €). Sourire, c’est certes pas donné, mais c’est généreux et virtuose, bref, ça file la banane.

Par André Blanc

Publié :

Infos

Adresse 15 rue de la Santé
Paris
75013
Transport Métro Glacière. Bus 91 arrêt Port Royal - Saint Jacques
Prix En semaine, menu entrée/plat/dessert du midi à 35 € (45 € avec un plat en plus le week-end). A la carte, entrées 16-22 €, plats 28 €, desserts 12 €. Verre de vin à partir de 6 €.
Contact
Heures d'ouverture Ouvert du mardi au samedi, de 12h15 à 13h45, et de 19h15 à 21h30.
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Vous aimerez aussi
    À la une