Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right Tokyo Eat [FERMÉ]

Tokyo Eat [FERMÉ]

Restaurants, Japonais Chaillot
2 sur 5 étoiles
 (@ Megan Carnegie)
1/7
@ Megan Carnegie
 (@ Megan Carnegie)
2/7
@ Megan Carnegie
 (@ Megan Carnegie)
3/7
@ Megan Carnegie
 (@ Megan Carnegie)
4/7
@ Megan Carnegie
 (@ Megan Carnegie)
5/7
@ Megan Carnegie
 (@ Megan Carnegie)
6/7
@ Megan Carnegie
 (@ Megan Carnegie)
7/7
@ Megan Carnegie

Time Out dit

2 sur 5 étoiles

Le restaurant de cuisine fusion franco-japonaise du Palais de Tokyo.

On peut apprécier tant de choses du Tokyo Eat. Comme sa salle à manger avec ses hauts plafonds, ses lampes en forme d’OVNI, ses larges tables en formica et ses chaises en plastique d'inspiration sixties où l’on s’imagine bien glander des heures avec ses amis. C'est ce qui en fait d'ailleurs l'un des endroits les plus branchés de la capitale - au moins, parmi ceux que vous n'avez pas besoin de réserver trois mois à l'avance. Malheureusement, ce somptueux décor est la seule raison pour laquelle on vous recommandera le lieu.

Le menu est divisé en « avant tout », « avant », « pendant », « après » et « après tout ». Kitsch, mais surtout épuisant, en particulier lorsque chaque section énumère une dizaine de plats. Le saumon cru, les pommes de terre bouillies et leur pot de sauce gravlax sucrée ne valent pas 21 €, tandis que les nouilles frites au wok (un exemple des influences japonaises que revendique le Tokyo Eat) s’avèrent à peine mangeables. Avec ses crevettes en caoutchouc et ses morceaux de poulet secs, ces nouilles graisseuses s’affichent pourtant sans complexe à 23 €. Alors que vous pourriez probablement en trouver de meilleures dans un buffet chinois à volonté. Par dépit, on cherche du réconfort auprès des desserts, et on remercie la serveuse d’avoir admis que « mangue de première classe » signifiait tout simplement une mangue fraîche importée par vol long-courrier afin que « des parents riches puissent nourrir leurs enfants avec une portion de fruits exotiques ». Une bonne affaire à 13 € tout de même... On opte donc pour une crème glacée caramel beurre salé qu’on laisse fondre sans scrupule car elle est sans saveur. Du coup, le milkshake aux spéculoos (oui, nous étions désespéré à ce point) surmonté de chantilly réussit l'exploit d'adoucir la fin du repas.

Dommage, le service était pourtant sans fautes et la carte des vins tout à fait raisonnable, (comme ce verre de rouge à 4 €). Avec une telle salle à manger, le Tokyo Eat mériterait une bien meilleure cuisine, à commencer par une carte plus concise et des ingrédients de meilleure qualité. Sinon, cela ne restera que de la poudre aux yeux.

TRADUIT PAR : CLOTILDE GAILLARD

Par Megan Carnegie Brown

Publié :

Infos

Adresse 13 avenue du Président Wilson
16e
Paris

Transport Metro: Iéna ou Alma-Marceau
Prix Entrées de 8 à 22 €, plats de 18 à 33 €, desserts de 9 à 13 €.
Contact
Heures d'ouverture Du lundi au dimanche de midi à minuit.
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Votre avis