Recevez Time Out dans votre boite mail

Recherche

Opéra Bastille

  • Musique
  • Roquette
Opéra Bastille
Opéra Bastille
Publicité

Time Out dit

Conçu par Carlos Ott et inauguré en 1989, l’Opéra Bastille est tout simplement l’un des plus grands opéras du monde. Pour preuve, au-delà de sa surface de 20 000 m2, il est composé d’une salle de spectacle avoisinant les 2 700 spectateurs. C’est grosso modo équivalent à la capacité de l’opéra Sidney, rien que ça.

Pourtant, au départ, la construction du lieu s’est faite dans la douleur et la polémique. François Mitterrand est alors impatient de le présenter pour le bicentenaire de la Révolution. Mais le monument moderne composé de verre et d’acier croule sous les défaillances notamment de la machinerie scénique. Pire encore, une dalle de façade s’écrase même au sol quelques années plus tard. Un dysfonctionnement qui coûtera 500 000 €.

Malgré tout ça, la salle a permis de désengorger les sièges de l’opéra Garnier. Et nul doute qu’aujourd’hui, ce lieu est devenu une référence sur les plans de la scène lyrique et des ballets. Incontournable. 

Infos

Adresse
Place de la Bastille
12e
Paris
Transport
Métro : Bastille
Prix
De 5 à 180 €
Heures d'ouverture
Billeterie (130 rue de Lyon, 12e) de 14h30 à 18h30 du lundi au samedi. Par téléphone de9h à 18h du lundi au vendredi et de 9h à 13h le samedi
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Connectez-vous et revendiquez le commerce

Programme

Carmen

Vous pensez que l’opéra classique est trop vieillot pour vous ? Vous avez un peu peur de vous faire chier pendant trois heures ? C’est bien naturel. Mais ce sera loin d’être le cas avec cette sulfureuse version de Carmen réalisée par le metteur en scène espagnol Calixto Bieito. Costumes affriolants, voitures sur scène, débauche de bamboche et d’ivresse joyeuse… La scène de l’Opéra Bastille se transforme en un immense et burlesque lupanar complètement délirant. Et si la partition originale de Bizet était déjà un vrai hymne à la joie et à la liberté, cette mise en scène permet de la faire entrer résolument dans la modernité, dépoussiérant le chef-d'œuvre à grand renfort d’allusions à l’actualité et de clins d’œil à une contemporanéité effarouchée. De quoi vous réconcilier avec l’opéra.

Publicité
Vous aimerez aussi