1 J'aime
Epingler

48h à Rio de Janeiro

Deux jours pour sortir des sentiers battus avec Time Out et Airbnb

© Mike Vondran

La silhouette mythique du Christ Rédempteur, l’anatomie tranquille du mont Pão de Açúcar, les plages de Copacabana sous un soleil de plomb : dans le panorama mondial, Rio de Janeiro ne passe pas inaperçue. On l’imagine vibrante et bruyante, désuète et colorée. Fière et musicienne, elle se dessine entre les plumes des costumes de samba et le citron vert des cocktails. Il y a bien plus que les feijoadas au bord de la plage... Voici dix idées pour parfaire son escale dans l’une des plus belles villes du monde. Si tu vas à Rio... 

Cliquez sur la flèche pour dérouler le diaporama. 

10 idées de sorties à Rio de Janeiro

Faire un tour sur la planète MAC
© Rodrigo Soldon
1/10

Faire un tour sur la planète MAC

Quoi de mieux qu'un vaisseau spatial avec une étrange langue rouge en guise de chemin d'entrée pour un musée d'art contemporain ? Pour l'architecte Oscar Niemeyer, visiblement rien ! Le musée est situé au pied des collines de Niterói, c'est de loin l'un des bâtiments les plus fous qui ait marqué le XXe siècle au Brésil. Vous pourrez y accéder en ferry au départ de la place Quinze de Novembro, le trajet ne prend pas plus de 20 minutes et vous permettra d'apprécier une courte balade en mer dans la baie de Guanabara.
> Mirante da Boa Viagem - Niteroi

Humer l'odeur du café chaud chez Café etc.
2/10

Humer l'odeur du café chaud chez Café etc.

Sur les étagères, des jouets en métal, une vieille machine à écrire, des bocaux et des vinyles… Le café-boutique de Monica Pondé ne ressemble à aucune autre adresse. Une ambiance de brocante où l’on vient déguster le célèbre Bird Coffee et son arôme dit exceptionnel. Elaboré à partir des fientes de jacu (petit oiseau), ce café brésilien « vif et corsé » est considéré parmi les plus chers au monde. 
Rua Visconde de Piraja, 365 B | Loja 04 

Refaire son vestiaire dans une boutique planquée
3/10

Refaire son vestiaire dans une boutique planquée

A Rio, le temple du streetwear porte le doux nom de Homegrown. Une boutique-galerie underground située à Copacabana et à laquelle on accède par un petit escalier. Les accros aux sneakers trouveront assurément leur bonheur : New Balance Camping, Nike Dunk et autres marques territoriales comme Ous Tenente Sobreposto se partagent les étagères. Du shopping culturel puisqu’après avoir vidé son compte, on peut en profiter pour visiter les nombreuses expositions programmées sur place.
> Rua Maria Quitéria, 68, Sobreloja - Ipanema 

Faire le plein de culture à la Cidade das Artes
4/10

Faire le plein de culture à la Cidade das Artes

Projet architectural controversé, la Cidade das Artes située à l’extrême ouest de la ville depuis 2013 a finalement pris ses marques. Le géant de béton peut d’ailleurs se flatter aujourd’hui de programmer dans sa grande salle de 1 600 places, ses trois salles de cinéma et sa galerie d’exposition la crème de la culture nationale et mondiale. La Barra da Tijuca a ainsi attiré de l’opéra (Natalie Dessay), de la danse (Alvin Ailey) ou encore du théâtre (Fernanda Montenegro). 
> Avenida das Americas 5300 Barra da Tijuca

Prendre le vert au jardin botanique
© Vinicius Pinheiro
5/10

Prendre le vert au jardin botanique

Situé au pied du Corcovado, le Jardim Botânico de Rio est un lieu idéal pour se rafraîchir et embrasser du regard les 8 000 espèces de plantes qui y sont abritées. Il est ouvert tous les jours et dispose de deux cafés où vous pourrez faire escale en vous régalant de cette belle végétation. Au sein de ce temple verdoyant, vous trouverez le Parque Lage ouvert au public et dans lequel les aficionados de Snoop Dogg reconnaîtront le décor du clip "Beautiful"!
> Rua Jardim Botânico 1008

 

Se refaire une beauté chez Granado
DR
6/10

Se refaire une beauté chez Granado

Faites vos adieux aux cosmétiques de supermarché. Chez Granado, on peut tomber amoureux d’une crème hydratante, flirter avec du savon, vivre une grande histoire avec une huile pour le bain. Des produits de beauté très bien mis en valeur : packaging rétro, couleurs chatoyantes et produits naturels issus d’une production locale (Teresópolis). Véritable institution, la boutique de José Antônio Coxito Granado bouscule l’ambiance clinique des pharmacies depuis 1870 !   
> Rua Primeiro de Março 14/16 - Centro

Crapahuter à Santa Teresa
7/10

Crapahuter à Santa Teresa

Avec ses nombreuses marches à escalader, il vaut mieux s'y prendre de bon matin pour flâner dans ce Montmartre local. Inspiré, pour beaucoup de ses bâtisses, par l’architecture française, le quartier est connu pour son identité artistique avec ses couleurs criardes rouge et jaune flamboyant. Vous pourrez y trouver de nombreux lieux pour vous restaurer, n'hésitez pas à goûter le plat local: feijoada (haricot, riz et viande de porc. Miam).

Se hisser sur les pointes au teatro municipal
8/10

Se hisser sur les pointes au teatro municipal

Rénové en 2010 pour son centenaire, ce théâtre est modestement considéré comme l'un des plus beaux du Brésil. Avec ses quelque 2 300 sièges, vous pourrez espérer lors d'une visite guidée tomber par chance sur un bout de répétition du spectacle à venir. Une riche programmation de ballets et d'opéras vous est proposée dans ce lieu historique où Sarah Bernhardt et Stravinski ont, entre autres, foulé la scène.
> Praça Floriano, Centro

Casser la croûte au Bar do David
9/10

Casser la croûte au Bar do David

Non ce n'est pas une référence cachée à notre Brigitte nationale. Le Bar do David c'est avant tout un petit coin qui ne paye pas de mine avec ses chaises en plastoc dans le quartier de Leme à deux pas de l'océan. Le restaurant veut prouver qu'on mange bien dans les favelas, c'est la raison pour laquelle le patron des lieux qualifie son menu de « gastronomie politique ». Vous y trouverez le plat national feijoada version crustacés ; les plats sont modestes mais le cadre vaut le détour.
> Ladeira Ari Barroso 66, shop 3, Leme

Danser la samba jusqu'au bout de la nuit
10/10

Danser la samba jusqu'au bout de la nuit

Pas de voyage au Brésil sans quelques notes de MPB (musique populaire brésilienne). Direction donc Lapa pour une nuit endiablée entre samba et chorinho (une musique populaire urbaine). Dans le quartier, c’est assurément le Carioca da Gema qui remporte le plus de suffrages. Ici, les concerts commencent vers 19h et se finissent au petit matin, du bandolim plein les esgourdes ! 
>  Rua Mem de Sá, 79, Lapa

Où séjourner ? Notre sélection de logements Airbnb

A Lapa

Un quartier coloré et rythmé par l'énergie joyeuse de la samba...

A Santa Teresa

Immeubles art déco, escaliers en mosaïque et vue imprenable sur la ville : bienvenue à Santa Teresa à la fois touristique, bohème et perchée !

A Cosme velho

Un quartier vert et paisible gorgé d'histoire et à deux pas du Corcovado.

Commentaires

0 comments