0 J'aime
Epingler

5 marques parisiennes qui vont cartonner en 2017

Et c'est Madame Irma qui le dit

Qu’on se le dise, les maisons de mode et autres grandes enseignes de la capitale ne sont pas les seules à faire la pluie et le beau temps en termes de création. La preuve avec ces 5 jeunes marques parisiennes talentueuses qui ont le vent en poupe. 

La plus « ethnique » : Sarendip The Label

Must-have de tout dressing qui se respecte, la pochette gagne encore plus du galon chez Sarendip The Label. Aux manettes, Maud Bonnet, ancienne RP pour Nike passée par Glamour et Elle comme assistante styliste, qui, après un séjour au Maroc, a voulu concrétiser son amour pour les voyages et la mode.

Sarendip The Label propose des modèles uniques, entièrement façonnés à la main, au cœur même de Paris : une exigence de qualité et d’authenticité qui donne naissance à de superbes pièces, idéales pour twister un look de ville ou une tenue de soirée.

L'art du tissage berbère 

D’inspiration néo-bohème, ces pochettes sont réalisées dans la parfaite tradition ancestrale de tissage berbère et le plus strict savoir-faire des artisans maroquiniers français. De vrais shots de couleurs et de dépaysement qui rendent vite accro.

En savoir plus

La plus « street » : Walk in Paris

Ode à la capitale française et aux flâneries urbaines, cette jeune marque créée en 2013 par Léo Handtschoewercker et Gary Neveu a déjà à son actif une bonne communauté d’adeptes ou plutôt de « walkers ». Parmi ces derniers, des célébrités comme le rappeur Nekfeu, Christine And The Queens ou encore le YouTubeur star Mister V. Comme son nom le suggère, c’est dans la rue que le concept de Walk in Paris a vu le jour, au détour des ruelles du 18e arrondissement.

Inspiration street-wear 

Si l’atmosphère parisienne est la principale source d’inspiration, pour le style, c’est du côté du hip-hop et de la culture rap que ça se passe. T-shirt, casquettes, hoodies : les coupes volontairement larges sont un clin d’œil au look initié par les rappeurs à la fin des années 1980, repris par la suite par les skaters et les B-boys.

Et quand le sportswear old-school rencontre le streetwear tendance, ça fait forcément des étincelles.

En savoir plus

La plus piquante : AŸ Cactus.

L’histoire d’AŸ Cactus trouve ses origines dans une passion : celle de Clémentine et Coralie, des amies qui ont toutes les deux contracté le virus du… cactus ! Originaire de Nice, c’est à Paris que le duo a fait ses armes (dans les domaines du journalisme et de la communication plus précisément) avant de se jeter à l’eau.

Permis de végétaliser

Sensibles à l’univers du DIY, les jeunes créatrices ont choisi de réunir leurs deux passions tout en les adaptant à l’air du temps. Le résultat ? Des cactus personnalisables et 100 % maison qui, depuis le lancement de la marque en 2015, investissent désormais bon nombre d’intérieurs. Clémentine et Coralie ont même été sollicitées par le très branché Season Paris pour réaliser la scénographie végétale du lieu.

A la rentrée 2016, AŸ Cactus a par ailleurs décidé de rendre hommage à la « French Touch » avec une collection inspirée des plus grandes chansons de l’incontournable courant musical. 

En savoir plus

La plus « pop kawaï »: The POPSHOP

Se la jouer « girl power » avec une pointe d’humour, de kawaï et de dérision : voilà la mission de The POPSHOP, jeune concept store 100 % féminin et décapant. On doit ce corner déjanté et dédié aux « GIRLZ qui POP » à deux amies, Alice et Anaïs, également derrière le blog Girlz Pop. Avec pour thèmes de prédilection la junk food, la « bitch » attitude et le fun, le duo propose des produits pour dynamiter aussi bien son dressing que son bureau ou même épater la galerie à sa fête d’anniversaire.

Pop power 

Les collections sont renouvelées tous les six mois mais quand elles ne sont pas en train créer, Alice et Anaïs chinent avec pour but ultime la découverte de nouveaux créateurs. Collaborations ou pas, le tandem s’efforce quoi qu’il arrive de promouvoir le Made in France et le Made in Europe. Du shopping stylé et raisonné ? On dit oui. 

En savoir plus

La plus « love » : Keur Paris

Pour Keur Paris, tout est parti d’une date clé : en 2014, pour fêter trois ans d’amour, Eva Bromberg décide d’offrir à son chéri un t-shirt brodé par ses soins. Une façon simple mais néanmoins originale de lui avouer ce qu’elle a sur le cœur. Le concept séduit son entourage et rapidement, la jeune créatrice lance officiellement sa marque. Elle n’a alors que 19 ans.

<3

Aujourd'hui, Keur Paris est plébiscitée par les plus grands. Après avoir conquis le créateur Simon Jacquemus et le DJ Breakbot, Eva Bromberg signe des collaborations prestigieuses avec American Apparel ou encore Colette. Mais son but ultime reste de vous aider à faire passer un message. Reste à savoir lequel… Taquineries ? Humour ? En tout cas toujours dans l’amour. 

En savoir plus

Commentaires

0 comments