La boulangerie Thierry Marx

Shopping, Boulangeries 8e arrondissement
  • 4 sur 5 étoiles
(2Appréciations)
17 J'aime
Epingler
La Boulangerie Thierry Marx (La Boulangerie Thierry Marx ©ZT)
1/6
La Boulangerie Thierry Marx ©ZT
La Boulangerie Thierry Marx (La Boulangerie Thierry Marx ©ZT)
2/6
La Boulangerie Thierry Marx ©ZT
La Boulangerie Thierry Marx (La Boulangerie Thierry Marx ©ZT)
3/6
La Boulangerie Thierry Marx ©ZT
La Boulangerie Thierry Marx (La Boulangerie Thierry Marx ©ZT)
4/6
La Boulangerie Thierry Marx ©ZT
La Boulangerie Thierry Marx (La Boulangerie Thierry Marx ©ZT)
5/6
La Boulangerie Thierry Marx ©ZT
La Boulangerie Thierry Marx (La Boulangerie Thierry Marx ©ZT)
6/6
La Boulangerie Thierry Marx ©ZT

La nouvelle boulangerie du chef Marx.

Métro Miromesnil, Paris 8e, midi. Hommes en chemises et femmes en talons circulent pressés, certains font la queue devant les boulangeries et les restaurants thaï : marmite bouillonnante d’employés bien mis, désireux de manger des choses aussi belles que leurs trenchs Burberry. 

Dans une rue, un peu à l’écart, un chef, crâne rasé, s’active derrière une grande vitrine. Mais que fait Thierry Marx dans une boulangerie ? Et pourquoi fait-il griller des tranches de pain de mie sur un teppanyaki (plaque de cuisson japonaise) ? Nous sommes ici dans sa nouvelle adresse : pas un resto étoilé, non, une boulangerie. 

Ecrin noir et cuir brun, grand espace pour déjeuner avec notamment une table centrale et des sièges en forme de Vespa. Tout est fait sur place notamment grâce à Joël Defives, meilleur ouvrier de France qui propose des gros pains magnifiques à base de farine biologique, de châtaignes et de seigle et des baguettes (tradition à 1,10 €, baguette bio aux graines à 1,50 €). Derrière le comptoir, on trouve aussi des viennoiseries dorées, croissants au beurre (1,10 €) ou brioches feuilletées au cappuccino (2,50 €, un délice) et des gâteaux simples et dodus comme « la tarte maître », à base de compotée de pommes et recouverte d’un appareil à macaron. 

Mais revenons au pain de mie et au teppanyaki, car ici la création la plus originale est le « breadmaki » soit un sandwich chaud fait minute (7,50 €). Si le concept peut sembler gadget, le résultat, lui, est très réussi : une tranche de pain de mie chaude et beurrée cuite sur le teppanyaki, fourrée de produits délicieux comme le pastrami de chez Panzer (charcuterie casher légendaire de la rue des Rosiers), et roulée ensuite sur une natte en bambou comme un maki. L’idée pour le chef est de faire « se rencontrer le monde de la boulangerie et celui de la cuisine ». D’ailleurs, tous les ingrédients sont extrêmement bien sourcés, produits à moins de 200 km de Paris et issus de l’agriculture raisonnée. 

Pour déjeuner aussi ? Des salades, des sandwichs dans des buns dodus et briochés ou de simples jambon-beurre, mais là encore avec un jambon blanc sélectionné, celui du charcutier primé Gilles Verot. Un nouveau spot pour les travailleurs affairés, mais aussi pour les habitants du quartier et les curieux friands de pains qui croustillent et de casse-croûtes trois étoiles.

Par Zazie Tavitian

Publié :

Nom du lieu La boulangerie Thierry Marx
Contact
Adresse 51 rue de Laborde
8e
Paris

Heures d'ouverture Du lundi au samedi de 7h30 à 20h30
Transport Métro : Miromesnil ou Saint-Augustin
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

You may be interested in:

Average User Rating

4 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:0
  • 4 star:2
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:0
LiveReviews|2
2 people listening
Chloé L

La couronne de pain est exquise ! Sans oublier la tarte aux pommes meringuée un vrai régal et pas si onéreux pour une boulangerie de grand chef !

Elsa Pereira

Des tartines de pain T. Max avec du beurre Bordier et c'est l'extase :D J'avoue j'ai hâte de goûter les pâtisseries.