La chocolaterie Cyril Lignac

Shopping, Chocolateries et confiseries 11e arrondissement
  • 3 sur 5 étoiles
  • 3 sur 5 étoiles
(2Appréciations)
4 J'aime
Epingler
Chocolaterie Cyril Lignac
1/9

Chocolaterie Cyril Lignac @ER

Chocolaterie Cyril Lignac
2/9

Chocolaterie Cyril Lignac @ER

Chocolaterie Cyril Lignac
3/9

Chocolaterie Cyril Lignac @ER

Chocolaterie Cyril Lignac
4/9

Chocolaterie Cyril Lignac @ER

Chocolaterie Cyril Lignac
5/9

Chocolaterie Cyril Lignac @ER

Chocolaterie Cyril Lignac
6/9

Chocolaterie Cyril Lignac @ER

Chocolaterie Cyril Lignac
7/9

Chocolaterie Cyril Lignac @ER

Chocolaterie Cyril Lignac
8/9

Chocolaterie Cyril Lignac @ER

Chocolaterie Cyril Lignac @ER
9/9

Chocolaterie Cyril Lignac @ER

Fondant, gourmand et croquant.

Ce coin un peu excentré du 11e arrondissement commence à être sérieusement estampillé « Cyril Lignac ». Après son bistrot Le Chardenoux rue Jean Vallès et sa pâtisserie éponyme rue Paul Bert, c'est aujourd'hui la chocolaterie Cyril Lignac qui voit le jour rue Chanzy. Un grand et bel établissement que l'on repère de loin grâce à sa devanture bleu marine. A l'intérieur, on navigue entre tradition et modernité : carrelage d'époque et grandes tables bistrots côtoient les enseignes en néon et cartes imprimées directement sur le mur.

Plus qu'une boutique, la chocolaterie fait aussi salon de thé. Avec succès puisque à l'heure du goûter, il n'y a plus une table de libre. Mais c'est très bruyant et donc pas forcément très agréable de s'y arrêter pour déguster un chocolat chaud et un bon cookie, si gourmands soient-ils.

On se concentre alors sur ce qui nous a amenés ici en premier lieu : le chocolat du chef. Il existe trois sortes de tablettes : les grands crus d'origine, où l'on met en avant des cacaos d'exception venus du Venezuela, d'Equateur, de Papouasie ou de Trinidad. Les inclusions, auxquelles s'ajoutent des gourmandises croustillantes : noisettes, nougatine, amandes, du grand classique de chocolaterie. Et enfin les bonbons, des chocolats fourrés. On tente le chocolat blanc au grué de cacao et fleur de sel : délicieux et très fin. Mais les bonbons chocolat-caramel mou se révèlent moins convaincants, un peu moins goûtus. Selon la complexité des préparations, les tablettes de 100 grammes coûtent entre 6 et 10 euros. Plutôt cher donc. On paye, aussi, c’est sûr, le prestige du nom inscrit sur l'emballage. 

« Ici, la gourmandise a l'élégance de ne pas être un défaut » affiche le message sur le mur du fond : de quoi repartir le cœur léger pour les gourmands de notre espèce…

Par Elise Renoleau

Publié :

Nom du lieu La chocolaterie Cyril Lignac
Contact
Adresse 25 rue Chanzy
11e
Paris

Heures d'ouverture Tous les jours de 8h à 19h
Transport Métro : Charonne ou Faidherbe-Chaligny
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?

Average User Rating

2.5 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:0
  • 4 star:0
  • 3 star:1
  • 2 star:1
  • 1 star:0
LiveReviews|3
1 person listening
Katinka N
tastemaker

Le chocolat, ma plus grand passion. Étant très exigeante concernant les gâteaux au chocolat, j'avoue avoir été méfiante en arrivant, mais à la fois extrêmement curieuse car Cyril Lignac est connu pour son talent de pâtissier. La boutique est très jolie et propose aussi aux plus gourmands quelques places, malheureusement très prisées !! Il faut s'armer de patience si on veut pouvoir savourer son gâteau. 

J'ai littéralement craqué pour le gâteau au praliné et les oursons. Vous pouvez y aller en toute confiance, c'est absolument divin !! Savourez bien votre choix, car il coûte 6 euros ... !

Alizée
tastemaker

La boutique est vraiment belle et les produits sont bien valorisés. Il est difficile de se décider face à ces desserts au chocolat, on a envie de tout goûter. Néanmoins je reste un peu dubitative sur les tablettes de 100g dont certaines d’entre elles valent 10 euros… J’ai craqué pour un gâteau chocolat - noisettes - praliné. Super bon et étonnamment léger ! En revanche c’est vrai que la salle est petite et qu’il y a souvent beaucoup de monde si on veut consommer sur place.

The Very Big Sheep
tastemaker

Finalement je suis assez déçue par le concept de cette chocolaterie. Tout est à base de chocolat, mais je cherche encore les chocolats. Alors oui il y a les tablettes de chocolat, grands crus, inclusions, ou bonbons de chocolat, mais c'est vraiment anecdotique je trouve. Elles sont d'ailleurs dans un coin de la boutique. Si vous pensiez trouver des chocolats à l'unité et composer votre boîte garnie de pralinés, et autres chocolats individuels, vous pouvez passer votre chemin. Le lieu est plus un café finalement.  La formule petit déjeuner: 10€ un jus d'oranges pressées, une boisson chaude (le chocolat chaud crémeux et vanillé est très bon) et une viennoiserie de haut vol. Il y a en tout est pour tout 3 pâtisseries en plus des viennoiseries.Tout est bon on est d'accord, on en attendait pas moins du chef Lignac mais on en attendait un peu plus.  Finalement on s'ennuie un peu. J'aurais préféré un salon de thé avec ses pâtisseries au chocolat et les autres.