Les Malfaitrices [FERMÉ]

Shopping, Boutiques Paris
0 J'aime
Epingler
Les Malfaitrices (© EP / Time Out Paris)
1/10
© EP / Time Out Paris
Les Malfaitrices (© EP / Time Out Paris)
2/10
© EP / Time Out Paris
Les Malfaitrices (© EP / Time Out Paris)
3/10
© EP / Time Out Paris
Les Malfaitrices (© EP / Time Out Paris)
4/10
© EP / Time Out Paris
Les Malfaitrices (© EP / Time Out Paris)
5/10
© EP / Time Out Paris
Les Malfaitrices (© EP / Time Out Paris)
6/10
© EP / Time Out Paris
Les Malfaitrices (© EP / Time Out Paris)
7/10
© EP / Time Out Paris
Les Malfaitrices (© EP / Time Out Paris)
8/10
© EP / Time Out Paris
Les Malfaitrices (© EP / Time Out Paris)
9/10
© EP / Time Out Paris
Les Malfaitrices (© EP / Time Out Paris)
10/10
© EP / Time Out Paris

!!! BOUTIQUE FERMEE DEPUIS LE 25 JUILLET 2014 !!!

Il faut s’aventurer dans un passage pour croiser sa devanture. Puis pousser une porte en fer discrète mais qui annonce la couleur : les Malfaitrices n’est pas une adresse ordinaire, mais un atelier-boutique ouvert depuis septembre 2009. Un espace plein de charme et de caractère imaginé par deux créatrices, Julie Yülle et Madame Zigouigoui, passionnées de recyclage. « L’idée pour nous c’était avant tout de créer des pièces uniques, de manière locale en faisant tout nous-mêmes », explique Julie Yülle, graphiste et artiste créatrice d’incroyables vases en textile. Les Malfaitrices, autrefois appelée l’Arrière-Boutique du passage est ainsi née d’une logique écologique et éthique. Pour dénicher sa matière première, la créatrice chine chez Emmaüs ou aux Puces puis redécoupe et transforme les vêtements. Une caisse à dons a même été installée dans la boutique pour récolter les frusques abandonnées.

« Je voulais m’affranchir du diktat des silhouettes, créer un vêtement adaptable, une coupe qui s’ajuste. » Sur les cintres, les créations de Julie Yülle se déclinent donc en trois tailles, « à essayer obligatoirement » précise la propriétaire. Des jupes portefeuille à imprimés seventies, des robes qui jouent la superposition et qu’elles confectionnent sur une des machines à coudre au fond de l’atelier, entre les bobines de fil et les boîtes de boutons. Si une grande majorité de vêtements est réalisée sur place, certaines pièces ne proviennent pas de recyclage mais de petits créateurs triés sur le volet selon la même philosophie éthique. Côté prix, l’affaire est raisonnable sans être vraiment bon marché « démarche équitable oblige », comptez 75 euros pour cette veste en velours entière retapée, 37 euros pour une sous-robe, 84 euros pour un sac signé Madame Zigouigoui. L’originalité a un prix !

Par EP

Publié :

Nom du lieu Les Malfaitrices [FERMÉ]
Contact
Adresse 2 passage Josset
11e
Paris

Heures d'ouverture Vendredi et samedi de 13h à 19h30
Transport Métro : Ledru-Rollin
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
LiveReviews|0
1 person listening