Monde icon-chevron-right France icon-chevron-right Paris icon-chevron-right L'Etablisienne

L'Etablisienne

Shopping, Art, artisanat et loisirs Bel-Air
L'établisienne (© Céline Astorg)
1/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
2/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
3/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
4/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
5/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
6/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
7/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
8/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
9/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
10/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
11/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
12/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
13/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
14/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
15/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
16/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
17/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
18/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
19/20
© Céline Astorg
L'établisienne (© Céline Astorg)
20/20
© Céline Astorg

Time Out dit

Un espace de coworking orienté vers la création artisanale, ça se fête !

Résolument ancré dans son temps, l’Etablisienne met en avant les notions de consommation collaborative et de lutte contre le manque de place. Espace de coworking orienté vers la création artisanale, l’Etablisienne loue (à l'heure) des espaces de bricolage équipés. Les outils comme les savoir-faire qui les accompagnent sont ici à partager. Difficile de ne pas s’attacher à ce lieu qui valorise autant les savoirs oubliés, que la pointe de la modernité : l’apprentissage de la découpe laser et de l’utilisation d’une imprimante 3D montrent bien que les nouvelles technologies ont tout à fait leur place dans le développement de créations post-industrielles de qualité. Ce délicieux mélange de genre ne sort pas de nulle part. C’est Laurence, designer lassée de se sentir éloignée des objets et du processus de transformation des matériaux, qui est à l’initiative de ce rafraichissant projet.

Pour les novices et ceux qui souhaiteraient se spécialiser dans une technique, l’Etablisienne organise de nombreuses sessions de formation : peintures et finitions, lampes et luminaires, restauration de meubles anciens, techniques de vannerie, tapisserie, fabrication de cosmétiques, etc. Ici, l'accent est mis sur la matière dans son sens le plus noble, celle qui demande le temps de se laisser apprivoiser, couper, poncer, colorer pour le plaisir de nos mains puis de nos yeux.

N’hésitez pas à venir découvrir cet ancien QG d’un plombier couvreur, sa verrière et son sous-sol équipé. Un beau lieu de mixité sociale dans lequel se croisent Jenni, la jeune étudiante en archi, Bernard, le bricoleur à la retraite ou encore Martine, passionnée par les copeaux de bois et la scie circulaire. Petits plus, un coin dépôt vente pour petits objets et un espace salon, très cosy, qui concourt à l’atmosphère détendue du lieu. Un peu de velours et de lumière tamisée pour compenser le bruit des scies sauteuses, on ne se fait pas prier !

 

Par Céline Astorg

Publié :

Infos

Adresse 88 boulevard de Picpus
12e
Paris

Transport Métro : Nation
Contact
Heures d'ouverture Tous les jours, de 10h à 19h, 22h certains soirs
Vous êtes propriétaire de ce commerce ?
Vous aimerez aussi
    À la une