0 J'aime
Epingler

Le riff made in Velvetine

Rencontre avec la créatrice Anne-Cécile Couetil

Velvetine (© EP / Time Out Paris)
1/8
© EP / Time Out Paris
Velvetine (© EP / Time Out Paris)
2/8
© EP / Time Out Paris
Velvetine (© EP / Time Out Paris)
3/8
© EP / Time Out Paris
Velvetine (© EP / Time Out Paris)
4/8
© EP / Time Out Paris
Velvetine (© EP / Time Out Paris)
5/8
© EP / Time Out Paris
Velvetine (© EP / Time Out Paris)
6/8
© EP / Time Out Paris
Velvetine (© EP / Time Out Paris)
7/8
© EP / Time Out Paris
Viva Fiesta (© EP / Time Out Paris)
8/8
© EP / Time Out Paris

C'est une jeune femme aux longs cheveux blonds qui nous ouvre les portes de son atelier, large espace aux murs blancs où les sacs en cuir sont légion. Heureuse créatrice de sacs qui se portent au bras ou à l'épaule et qui répondent aux doux noms de Leonard, Neil, ou encore Jarvis. Une chose est sûre, Anne-Cécile aime le rock. Les franges, les clous, le style motard... « J'écoute toutes sortes de musiques, mais c'est vraiment le rock qui m'inspire » raconte la styliste, guitariste à ses heures. Sur les portants, on croise pochettes au cuir matelassé, motif aztèque ou encore brodées de chaînettes. « Le sac est un peu toujours dans ma tête ! Je n'ai pas vraiment besoin de faire des dossiers d'inspiration. Je découpe un peu tout le temps des images dans les magazines, je m'inspire des livres que je lis, de mes balades sur le net. Ensuite tout ça mature un peu et je finis par faire des petits croquis. »

Diplômée du Studio Berçot, formée par un maroquinier (de chez Vuitton), Anne-Cécile s'essaye à la création de bijoux avant de créer sa griffe Velvetine en 2006. Fabriquées au Portugal, ses pièces montrent un soin particulier apporté au détail : du tannage végétal (avec des pigments naturels) pour un effet plus naturel jusqu'aux fermoirs, véritable ADN de la marque - un serpent autour d'un cristal ou une aiguille au bout d'une petite chaîne. Au total, une collection d'une vingtaine de modèles dont cinq nouveaux chaque saison. « Comme j'ai une usine qui me permet de faire des petites séries, je décline les sacs dans plein de couleurs différentes, du rose fuchsia au violet. » Un style prisé jusqu'au Pays du soleil levant.

La voici dès septembre derrière les vitrines d'André. Velvetine à nos pieds et à prix doux, quelle belle tentation.

• Sur son e-shop

• Chez Joy

Commentaires

0 comments