L'Anatomie de la sensation pour Francis Bacon

0 J'aime
Epingler
L'Anatomie de la sensation pour Francis Bacon
© Ze ploom's

Décidément, l’heure est aux reprises à l’Opéra de Paris. Deux ans après sa création, 'L’Anatomie de la sensation pour Francis Bacon' revient à la Bastille pour clôturer la saison. Cette œuvre très originale de l’anglais Wayne McGregor prend sa source dans les tableaux de Francis Bacon. A la recherche de la plus grande expressivité corporelle, le chorégraphe s’attache à recréer les torsions, les tensions, les fractures et les contradictions des corps humains. Ce travail, initié depuis longtemps, avait déjà trouvé sa résonance dans 'Genus', un spectacle autour des découvertes de Darwin. Cette fois, c’est dans les couleurs, les textures et les formes de la peinture qu’il puise son inspiration.

La bande originale de cette œuvre décalée est 'Blood on the floor' de Mark Anthony Turnage, elle-même inspirée d’un tableau de Bacon. Sur des rythmes oscillant entre rock'n'roll et jazz, l’Ensemble Intercontemporain et des solistes de jazz rythment les mouvements quasi acrobatiques des danseurs ; lesquels ont une partition gestuelle assez particulière à reproduire. A la recherche des limites imposées par le corps humain et toujours en quête de nouveaux mouvements, le prodige McGregor fait de chacun de ses spectacles un parcours initiatique pour les artistes comme pour le public.

Par Aurélie Clonrozier

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening