Twerk

0 J'aime
Epingler
Twerk
© DR

Si vous aimez être surpris, si vous adorez ce qui est étrange, si la provocation vous attire, alors vous adorerez '‘altered natives' Say Yes to Another Excess - Twerk’. Spectacle non identifié chorégraphié par les trublions de la danse, François Chaignaud et Cécilia Bengolea. Après avoir bougé dans des sacs en latex sous-vide, sautillé le corps peint en vert et pratiqué le voguing, le duo s’attaque pour sa nouvelle création au twerk. Une version américanisée du Leumbeul africain (Congo – Sénégal) où les mouvements de bassin sont légion. Un mouvement unique décortiqué et répété à l’infini. Un découpage du corps à l’extrême. On roule des fesses, on les secoue, on les gigote, on les tend au public, on les colle les unes aux autres jusqu’à en faire « une rangée de culs ». Non, ce n’est pas une métaphore, il s’agit bien d’une ligne de fessiers exhibés jusqu’à l’écœurement. Mais attention, ‘Twerk’ n’est pas une vaine performance ayant pour seul but de déranger un public coincé du… Non. ‘Twerk’ a la beauté des spectacles qui font bouger les choses, qui tendent à la découverte, qui aiguisent la curiosité. Vous aurez peut-être mal au cœur en sortant du spectacle, peut-être même mal aux oreilles (pensez à prendre les bouchons fournis par le centre), mais vous aurez assisté à un spectacle unique, à une performance dansée hors norme.

Par Elsa Pereira

Publié :

LiveReviews|0
2 people listening