Balthazar

0 J'aime
Epingler
Balthazar
© 2009 Athos Burez

Le pop-rock indé n’appartient pas qu’aux Anglos-Saxons, Balthazar en est la preuve vivante. Ce groupe belge de jeunes chevelus ne se contente pas de jouer en trio classique guitare-basse-batterie saturé de boucles éprouvées, il intègre un synthé, un violon et des chœurs pour livrer un rock en quintet organique, très cadencé et mélodique. Remarqués par leurs singles "This Is a Flirt", "Bathroom Lovin" et par leurs lives en première partie de dEUS, ils s’affirment comme un groupe montant de la scène indé qu’il faudra suivre de près ces prochaines années. Ils joueront à guichet fermé à la Maroquinerie leur premier album sorti l’année dernière et entièrement autoproduit. ‘Applause’ est une galette étonnamment mature et bien façonné, avec des titres très mélodiques, rythmés et sensibles comme "Morning" ou  "I’ll Stay Here".  

Par Camille Griffoulières