Benjamin Biolay + Yan Wagner + Mai Lan

0 J'aime
Epingler
Benjamin Biolay + Yan Wagner + Mai Lan

Programmation frenchie en vue pour cette soirée du Festival des Inrocks avec en tête d’affiche Benjamin Biolay, accompagné de Mai Lan et Yan Wagner. Benjamin Biolay, cheveux gras et une vraie-fausse liaison avec Carla Bruni, accessoirement chanteur aussi, est un séducteur. Ce n’est pas tant sa voix qui plait – on le classerait presque dans la catégorie « chanteurs sans voix » avec sa copine Charlotte Gainsbourg – mais plutôt ses textes et ses douces mélodies. Si l’on ne devait en citer qu’une, parmi celles qui ont fait son succès, on citerait la belle "Los Angeles", même si on parlerait volontiers aussi de "La Superbe", ou de "Dans Paris", en bon parigot que l’on est. Si son dernier album 'Pourquoi tu pleures ?' est passé inaperçu, on espère que le prochain, 'Vengeance' (en référence au bide du dernier justement ?), sera mieux accueilli. Des duos variés sont au rendez-vous, de Vanessa Paradis à Orelsan, d’Oxmo Puccino à Carl Barât : quitte ou double en somme.

Deuxième artiste au programme, Mai Lan, que l’on a pu voir et écouter récemment dans la pub SFR (Iggy Pop n’est pas le seul chanteur aux poches trouées), est une styliste reconvertie en chanteuse. Rien de bien prometteur a priori, a posteriori rien de bon non plus, preuve que la première impression est toujours la bonne. Mélange de folk, pop, parfois rap, elle s’est visiblement beaucoup inspirée de ses ainés, et n’a pas jugé nécessaire d’y apporter une touche personnelle ou quoi que ce soit de nouveau. La chanson "Sanctuary" est certainement la seule raison pour laquelle on l’écoutera néanmoins, à la fois simple, sombre et mélancolique, c’est le petit bijou du premier album de la chanteuse. Quant au reste, il est certes très sympathique et plein d'énergie, mais déjà-vu. 

Troisième, et dernier artiste, Yan Wagner, est l'élément électro de cette soirée. C’est grâce à son titre "Recession Song" qu’il s’est fait connaitre il y a maintenant deux ans, via le label Kitsuné. "Forty Eight Hours", deuxième single et nom de son premier album, révèle un style plus new wave, une voix grave et profonde. Encore une preuve du retour en force des années 1980, qui plaisent toujours autant. 

Par P.B.A

Téléphone de l'événement 01 49 25 81 75
Site Web de l'événement http://www.lacigale.fr
LiveReviews|0
2 people listening