Fireworks Festival : Crystal Stilts + Only Real

Musique, Rock et rock indé
0 J'aime
Epingler
Fireworks Festival : Crystal Stilts + Only Real

C’est avec un plaisir non dissimulé que nous annonçons la venue des Crystal Stilts pour la seconde fois en quelques mois à peine, eux qui s’étaient faits si discrets depuis la tournée qui avait suivi 'In Love With Oblivion'. Le groupe new-yorkais, toujours structuré autour de Brad Hargett et de son guitariste JB Townsend, viendra défendre à nouveau son dernier opus ‘Nature Noire’, plus baroque et moins agressif que les deux précédentes merveilles de post-punk qu’ils nous avaient offertes en 2008 et 2011. Si le son s’est globalement adouci, le jeu de guitare de Townsend et la voix d’Hargett sont toujours les mêmes, l’un associé au Velvet Underground précédent le départ de Cale, l’autre à Ian Curtis et à son chant guttural et atone. Loin de sonner comme un banal pastiche des deux, le groupe continue à démontrer dans l’indifférence générale qu’il est l’un des leaders de la scène underground est-américaine et le fer de lance de son écurie Sacred Bones. Anglais dans l’âme, les New-Yorkais seront accompagnés du prodige londonien Niall Galvin, a.k.a Only Real, qu’EMI a récemment réussi à signer au nez et à la barbe de toute l’industrie du disque anglaise. Un EP et trois traversées de la Manche en un an auront su nous convaincre que la jeune formation marche dans les pas des grands groupes pop transgenres britanniques comme Blur, The Streets ou le récent King Krule. Une affiche pointue qui démontre qu’être snob a parfois du bon.

Par Yves Czerczuk

LiveReviews|0
1 person listening