Grand Blanc + Blind Digital Citizen + Bagarre

0 J'aime
Epingler
Grand Blanc + Blind Digital Citizen + Bagarre

Le label Entreprise ne connaît pas la crise. En à peine deux ans d'existence, la sous-division française de Third Side Records est déjà passée du statut de brillante PME du disque à celui de fleuron de l'industrie musicale chantée en français. Et voici qu'aux premiers succès nommés Superets, Lafayette ou Moodoïd succède déjà une deuxième génération plus électronique que l'équipe du festival Fireworks nous invite à venir découvrir le 23 février au Point Ephémère.

La tête d'affiche Grand Blanc rafraîchit la scène française bien à sa manière. Voix rauques, sonorités synthétisantes et textes percutants donnent un caractère bien trempé à l'une des dernières signatures du label français. Le groupe, propulsé sur les devants de la scène en 2014 après plusieurs concerts remarqués au Printemps de Bourges ainsi qu'en première partie de Fauve lors de leur résidence au Bataclan, se produira en compagnie des intrigants Bagarre, dont le dernier morceau "Mourir au Club" évoque autant Bashung que l'album 'Disco and the Halfway to Discontent' de Cornershop, et de Blind Digital Citizen. Le dernier EP 'Ravi' du groupe est un bijou d’électro planante, funk et, comme à l'accoutumée, plein de paroles gentiment idiotes (« j’admets sans complaisance que les ports de plaisance sont plus confortables que les mouillages »). La musique du quintet rappelle les premiers accouplements entre rock progressif et musique électronique dans les années 1970, avec quelque chose de sombre, de solennel et d'eschatologique qui en fait le « dernier groupe avant la fin du monde en l'an 2000 ». Survivants du fameux bug, ils seront eux aussi présents sur la scène du Point Éphémère.

Par YC/EC

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening