Jack White

0 J'aime
Epingler
Jack White
Presse
Jack White

Figure emblématique du rock des années 2000, Jack White a multiplié les groupes : The White Stripes, The Raconteurs et The Dead Weather. Les deux derniers étaient conçus comme des « super-groupes » créés pour que le guitariste puisse s’évader de son duo avec Meg White, en perte de vitesse à la fin de la décennie. Malgré tout, les White Stripes ont fini par être dissous par Jack et Meg en 2011 après un dernier album plutôt décevant. Plus globalement, c’est Jack White lui-même qui semblait alors un peu en panne d’inspiration (hormis avec les Raconteurs) et l’enjeu de la séparation des White Stripes tient depuis dans cette question : le chanteur peut-il retrouver la verve d’antan ? Son premier disque solo, ‘Blunderness’, est prévu pour le 23 avril et répondra certainement à cette question. Pour l’instant, deux singles ont filtré, "Sixteen Saltines" et "Love Interruption", qui sont dans la lignée du style habituel de mister White, guitares parfaitement produites, riffs à la Rolling Stones/Led Zeppelin, solos jouissifs à la pédale whammy. Sans briller, le guitariste prouve qu’il demeure une valeur sûre et continue de produire de la musique d’une qualité rare, du rock avec un feeling blues comme on en écoute trop peu. Son passage à l’Olympia le 2 juillet sera donc l’opportunité de découvrir l’un des rares géants actuels du rock à avoir une telle personnalité.

Par Emmanuel Chirache