Kery James acoustique

0 J'aime
Epingler
Kery James acoustique
Kery James

Kery James aux Bouffes du Nord ? L’affiche peut paraître curieuse, mais celui qui surchauffait les salles de MJC avec son rap « hardcore » il y a vingt ans est aujourd’hui un auteur engagé, qui vient poser ses textes de poésie réaliste accompagné d'un groupe acoustique. Il scandera pour l'occasion "Lettre à la République" le dernier boulet de canon qu'il vient de lancer en pleine campagne présidentielle.

Remarqué à 13 ans dans un atelier d’écriture d'une MJC de banlieue par MC Solaar, Daddy Kery connaît le succès avec son groupe Ideal J et son hip-hop virulent et rebelle qui trouve un écho dans les cités avec l’album ‘Le combat continue’ en 1998. Lancé comme un Scud en solo, son premier disque ‘Si c’était à refaire’ est en quelques semaines disque d’or grâce au hit "Y a pas de couleur pour pleurer" en 2001. Fraîchement converti à l’Islam, Alix Mathurin, Guadeloupéen d’origine haïtienne qui a grandi dans une cité de banlieue, rappe déjà un discours modéré, loin des clichés gangsta-rap bimbo, bagnole et fric facile. Sa musique est métissée, très percussive, nourrie d’influences africaines, arabes et cubaines, avec des featurings d'artistes comme Salif Keita et Les Nubians. Kery James s’engage contre la guerre en Irak sur ‘La Vérité’ en 2005, puis surprend tout le monde en chantant avec Charles Aznavour sur ‘A l'ombre du show-business’ en 2008. C’est la consécration : le clip de "XY" est réalisé par Mathieu Kassovitz, son album est couronné disque de platine, tout comme le suivant, l’opus 'Réel'. Puis il annonce une « pause » de trois ans dans "Lettre à mon public". Sans perdre sa verve, il monte un groupe « Espoirs Pour Haïti » en 2010 et chante "Avec le cœur et la raison" pour venir en aide aux Palestiniens frappés par de violents attentats. On a hâte de découvrir une nouvelle facette du facétieux Kery James qui fête vingt ans de carrière aux Bouffes du Nord, en attendant son nouvel album qui devrait sortir l’année prochaine.   

Par Camille Griffoulières

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening