1 J'aime
Epingler

Le sexe dans les clips de musique

Un peu de cul-ture musicale

En bons êtres humains que nous sommes, la vue d'une fesse ou l'allusion à l'acte sexuel nous intrigue, pour ne pas dire qu'elle nous captive. Rien d'étonnant donc à ce que beaucoup d'artistes s'en servent pour illustrer leur musique. Mais si certains clips vidéo sont plutôt poétiques, d'autres pourraient facilement se retrouver sur youporn au milieu de gros boulards. Alors, pure provocation ou simple mode d'expression ? Prenons le temps d'observer ces groupes qui n'ont pas peur d'utiliser le cul pour arriver à leurs fins.

 

On se souvient tous de l'épique pelle du clip de "You're My High" de Demon, qui démarre gentiment par des préliminaires nasaux, pour finir en partouze labiale. Une mise en bouche qui a de quoi tenir en haleine.


Demon & Heartbreaker, "You're My High" (2000)

 

Par pure poésie ou simple effet de charme, le sexe peut aussi être utilisé pour imager d'autres musiques que le gangsta rap. La preuve avec ces deux vidéos qui, dans deux styles tout à fait différents, sont dopées au romantisme.

 

Sigur Rós, "Fjögur píanó" (2012)

 

 

Chris Isaac, "Wicked Games" (1989)

 

On le sait, la drogue et le sexe sont de bons copains. Abuser de la première peut tout de même donner naissance à des hallucinations, des confusions transgéniques, des décolorations de la rétine, des personnifications de parties génitales et une envie de se prendre pour un lapin. On vous aura prévenu.

 

Aphex Twin, "Window Licker" (1999)

 

 

Duck Sauce, "Big Bad Wolf" (2011)

 

Die Antwoord, "Cookie Thumper" (2013)

 

Howie B, "Frankies City" ft. Joe Hirst (2013)

 

Quelle belle bande d'allumeuses. Entre Kate Moss et sa barre de strip-tease, les gymnastes et leur tapis de sol, et Ludacris qui farfouille entre les jambes d'une jeune femme distinguée pour retrouver un bouchon de baignoire, on se dit que l'allusion, c'est pas toujours hyper classe.


The White Stripes, "I Just Don’t Know What To Do With Myself" (2004)

 

Eric Prydz, "Call On Me" (2004)

 

Missy Elliot, "One Minute Man" (2001)

 

Autant ne pas y aller par quatre chemins (trois à la limite), pour représenter la fornication dans les clips de musique, rien de tel que le cul cru. Ces artistes l'ont bien compris, et nous vantent sans retenue leurs parties de jambes en l'air.

 

The Prodigy, "Smack My Bitch Up" (1997) N.E.R.D., "Lapdance" (2001)

 

Tenacious D, "Fuck You Gently" (2009)

 

Rick James, "Give It To Me Baby" (1981)

 

Bon, comme dans tout domaine, il y a également des gros râtés. On pense à cette ancienne actrice porno, Liza Monet, reconvertie dans le rap qui a pensé qu'une Lil Kim française pourrait cartonner. Ben en fait : non.


Liza Monet, "My Best Plan" (2012)

 

Bijoux Plage, "Bijous Plage" (2013)

 

Commentaires

0 comments