0 J'aime
Epingler

Les 70 meilleures pochettes d'albums français

Eddy Mitchell • Seul (1966)

Eddy Mitchell • Seul (1966)

Pourquoi : Posé sur le banc au milieu du gazon anglais, Eddy est seul, mais ça n'a pas l'air de le déranger plus que ça. Cette pochette géniale aurait pu tout aussi bien être labellisée 'Cool'. 

Vigon • 45 tours (1967)

Vigon • 45 tours (1967)

Pourquoi : On reste chez Barclay avec cette magnifique pochette du soul man Vigon. D'origine marocaine, Vigon est allé jusqu'à signer sur le label Atlantic en 1968 avant de péricliter. 

Erick Saint Laurent • 45 tours (1967)

Erick Saint Laurent • 45 tours (1967)

Pourquoi : Super chanteur méconnu des sixties, Erick Saint Laurent a tout autant réalisé des reprises françaises improbables de tubes anglo-saxons ("Vendredi m'obsède") que chanté des titres originaux qui claquent ("Le Temps d'y penser"). A redécouvrir.

France Gall • 45 tours (1968)

France Gall • 45 tours (1968)

Pourquoi : Formidable composition de formes et de couleurs pour cette photo d'un 45-tours, l'occasion de rappeler que les années soixante sont d'abord celle du format court, laboratoire de création passionnant pour les directeurs artistiques.

Brigitte Bardot • Show (1968)

Brigitte Bardot • Show (1968)

Pourquoi : Un grand classique de la pochette sexy, BB qui semble naître d'une coquille de carton pâte et fixe l'objectif. 

Tienou • 45 tours (1968)

Tienou • 45 tours (1968)

Pourquoi : Très peu connue aujourd'hui, Tienou représente toutes ces « french » ou « swinging demoiselles », chanteuses innombrables ayant réalisé un, deux ou trois tubes éphémères. On pense aussi à Jacqueline Taïeb, star du genre, Clothilde, Stella, Chantal Kelly, Charlotte Leslie et mille autres.

Dick Rivers • L'? (1969)

Dick Rivers • L'? (1969)

Pourquoi : Parce que Dick Rivers représente bien davantage que son image ringarde à la Johnny Cash du pauvre. Béni par l'aura de Gérard Manset, ce disque est aussi audacieux que sa pochette, une rareté précieuse.

Nicaud • Erotico... Nicaud (1970)

Nicaud • Erotico... Nicaud (1970)

Pourquoi : Imaginez la chanson "Je t'aime, moi non plus" de Gainsbourg sur tout un disque, vous obtenez 'Erotico... Nicaud'. Un album typique d'une époque avec son visuel érotique et ses paroles libertines.

Serge Gainsbourg • Histoire de Melody Nelson (1971)

Serge Gainsbourg • Histoire de Melody Nelson (1971)

Pourquoi : Après l'imitation, le modèle. Sans doute la pochette d'album français la plus connue dans le monde, 'Melody Nelson' allie innocence et perversion à la merveille.

Christophe • Pas vu, pas pris (1980)

Christophe • Pas vu, pas pris (1980)

Pourquoi : Photo-montage sur plage de cocotiers, nom de l'artiste dans des boules de Loto, pantalon jaune fluo et mocassins blancs... pas de doute, nous sommes dans les années 1980. Cette pochette de Christophe n'est sans doute pas la plus belle de ce classement, mais elle a de la gueule, c'est certain.

VENEZ VOIR LES 10 MEILLEURES POCHETTES DE ROCK PROGRESSIF

Commentaires

0 comments