Mac DeMarco

Musique, Rock et rock indé
Recommandé
0 J'aime
Epingler
Mac DeMarco
© Danny Cohen

Ah, la Colombie britannique, ses baleines grises, ses chaînes montagneuses et ses chanteurs en chemise à carreaux… À 24 ans, le jeune Montréalais Mac DeMarco peut se targuer d’avoir réussi à signer trois albums doux-amers empreints de poésie en trois ans. Loin de nous lasser de ce rythme effréné, nous nous sommes au contraire laissé porter par les onze salades chantées sur son dernier album sorti en mars dernier, qui constituent désormais la base de notre régime musical. Plus calme que son prédécesseur 'II', 'Salad Days' brille dans le domaine des ballades et des chansons que l'on chante au coin du feu. Un revirement étonnant après le succès des morceaux énergiques ''Freaking Out the Neighborhood'' et ''Rock N' Roll Nightclub'' lors de ses derniers passages. 

Sur le dernier-né, ce sont pourtant les titres "Salad Days", "Blue Boy" et "Brother" qui accrochent l'oreille, ainsi que l'étonnant "Passing Out Pieces". Sans doute le titre le plus abouti de la carrière de Mac DeMarco, qui concilie le style de l'artiste fait de ruptures soudaines dans ses suites d'accords très pop et une intéressante partie de clavier, instrument qui fait son apparition dans l'œuvre demarcienne. Si vous n'avez pas encore vu ce grand gaillard sur scène, sachez qu'il est très drôle, que c'est une bête de scène, et que vous aurez forcément une occasion de palper ses fesses lors de l'un de ses slams. On fonce !

<iframe width="560" height="315" src="//www.youtube.com/embed/0HQqXllXpfQ" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Par EP- YC - LG

Publié :

LiveReviews|0
2 people listening