Mathieu Boogaerts

0 J'aime
Epingler
Mathieu Boogaerts
DR
Mathieu Boogaerts

Mathieu Boogaerts remet le couvert. De septembre 2009 à juin 2010, il avait enregistré son dernier album 'Mercredi ! A la Java !' en live à l’occasion de rendez-vous réguliers avec son public dans la salle de concerts la plus libertaire de la capitale. D’octobre 2011 à février 2012, il réinstalle son petit labo musical en enregistrant et compilant les meilleurs passages de vingt-cinq concerts en tête à tête avec son public pour sortir l’album 'Encore ! Mercredi ! A la Java !'. Des chansons dépouillées – une sorte de lo-fi de la chanson française –, réorchestrées pour un duo minimaliste qu’il forme à cette occasion avec Zaf Zapha. Celui-ci, également guitariste et bassiste, se distingue dans ses collaborations avec Sergent Garcia, Brigitte Fontaine, Susheela Raman ou Salif Keita par son travail d’arrangeur, pourtant réduit à l’essentiel dans ce duo !

Mathieu Boogaerts est un poète musicien des temps modernes, un artiste décalé qui raconte des romances avec un ton faussement naïf, en assumant une fragilité comme rarement un homme ose le faire. Tel un sucre fredonnant, Mathieu distille ses chansons avec une voix douce et légère et un sens de l’humour délicat, sur des mélodies bien rythmées qu’il gratte sur sa guitare électrique. Mathieu Boogaerts est une voix de la nouvelle génération de la chanson française dans laquelle il gravite avec ses amis Vincent Delerm, Thomas Fersen et surtout Matthieu Chedid, ami d’enfance avec qui il a monté son premier groupe Tam Tam dans sa cave lorsqu’ils étaient encore adolescents. Hors des sentiers de l’industrie du disque, Mathieu Boogaerts aime se laisser guider par le vent comme une herbe folle. Après deux albums chez Super Production, il part en tournée avec Dick Annegarn, le vieux briscard de la chanson d’auteur qui tourne depuis plus de trente ans sur les planches alternatives d'Europe.

Puis Mathieu rallie Tôt ou Tard, le label fondé par Vincent Frèrebeau, le gratteux de Thomas Fersen. En 1999 est édité le premier disque 'Mathieu Boogaerts en public', qui donnera envie à l’artiste d’enregistrer en live plutôt que dans un studio. Il sortira tout de même deux albums studio, '2000' et surtout 'Michel' en 2005, pour lequel il jouera presque tous les instruments et autoproduira un film en vidéaste autodidacte. Il se lance un nouveau défi avec l’album 'I Love You' en 2008. Rompant avec tout ce qu’il a déjà pu faire, Mathieu met la batterie à l’honneur, sur des chansons très funk , « in english », une première ! Il s’est ensuite consacré à l’enregistrement de ses albums en live à la Java comme il le fait actuellement.

Par Camille Griffoulières

Site Web de l'événement http://www.mathieuboogaerts.com