Method Man + 1995

Musique, Rap, hip-hop et R&B
Recommandé
0 J'aime
Epingler
Method Man + 1995

Method Man est l’un des rappeurs les plus emblématiques du collectif de hip-hop Wu-Tang Clan, né dans les années 1990. Il est aussi respecté pour ses albums en duo avec Redman que pour sa carrière solo qu’il compte boucler avec un dernier opus, ‘Crystal Meth’. Si sa sortie est sans cesse repoussée, cette galette tant espérée devrait être entièrement produite par RZA, l’arrangeur de génie derrière les meilleurs titres du Wu-Tang. Method est en tournée dans toute la France, et chantera probablement son premier single "World Gone Sour (The Lost Kids)" sorti en septembre dernier sur iTunes. 

Au début des années 1990, Clifford Smith alias Method Man rejoint ses potes de Staten Island, Old Dirty Bastard (ODB) et RZA au sein d’un collectif formé par leur cousin venu de Brooklyn, GZA. Influencés par les films de kung-fu qui se multiplient à l’affiche des cinés, ils rebaptisent le quartier « Shaolin » (en référence au film ’La 36e Chambre de Shaolin’) et adoptent le nom « Wu-Tang Clan ». Leur premier album culte, ‘Enter the Wu-Tang (36 Chambers)’, les fait directement entrer dans la légende du hip-hop. L’originalité et la puissance de cet album viennent des samples utilisés, tous tirés d’une compilation éponyme ‘Shaolin Soul’ produite par RZA. Ainsi, le titre phare de Method Man "C.R.E.A.M. (Cash Rules Everything Around Me)" compte un sample de "As Long As I've Got You" des Charmels et "Shame on a Nigga", un sample de "Different Strokes" de Syl Johnson.

Sa carrière solo est marquée par les très bons albums du début : ‘Tical’ en 1994 et son titre "Bring the Pain", ‘Tical 2000 : The Judgement Day’ et ses featurings remarqués de Chris Rock, Mobb Deep, Redman et par l’album en duo avec Redman, 'Black Out’, enregistré pendant la tournée Hard Knock Life Tour avec Jay-Z, Jah Runes, Redman et DMX. Il est le seul rappeur à enregistrerra le mémorable "The What" avec Notorious B.I.G. avant sona ssassinat. Sur ‘Tical 0 : The Prequel’, il renregistre le hit ”What's Happenin” avec Busta Rhymes qui tournera sur les ondes. Sur ’4:21... The Day After’, il s’en prend autant aux fans infidèles, à ses détracteurs, aux médias qu'aux membres du Wu-Tang. La mort brutale d’ODB en 2004 le réconciliera avec ses vieux potes. Ils sortent ensemble ‘8 Diagrams’, un album en hommage à leur ami décédé. Alors qu’il annonce la sortie de son album ‘Crystal Meth’, il met son projet solo de côté pour composer un second album avec Redman, ‘Black Out 2’, produit par Erick Sermon, Rockwilder, Pete Rock, Buckwild avec les featurings de DJ Premier, Raekwon, Ghostface Killah. On attend donc avec impatience de connaître la consistance de son dernier album avant que le rideau ne tombe sur sa carrière solo. Parallèlement, le rappeur est aujourd’hui un acteur populaire de séries cultes comme 'The Wire' dans lequel il interprète Cheese, un dealer de Baltimore, ou 'OZ' où il joue Tug Daniels, et des rôles mineurs dans de nombreux films et séries.  

1995, ce nom à l’affiche de tous les festivals de l’été et en première partie de Method Man ne vous dit rien ? C’est normal : ce collectif de six jeunes rappeurs parisiens à peine majeurs a sorti seulement deux EPs autoproduits en deux ans : ‘La Source’ et ‘La Suite’. Ce qui les différencie de n’importe quelle bande de post-ados compositeurs de mix tapes artisanales ? Ils ont créé un buzz énorme sur le Net, ralliant à leur cause les déçus du rap old-school et de la vague Gansta Swag menée par Booba, Rohff et autres bad boys. Si Sneazzy, Alpha Wann, Nek le Fennek, Areno Jaz, Fonky Flav' et Dj Lo' prônent un hip-hop positif et constructif, signe d’une relative maturité, on regrettera le manque de profondeur de leurs lyrics et la reprise de la formule boîte à rythmes obsolète des années 1990, si pauvre en samples, rythmiques et instrumentations. Dommage !

Par Camille Griffoulières

Publié :