Metronomy

0 J'aime
Epingler
Metronomy
Phil Sharp

Est-il encore nécessaire de présenter les quatre Anglais de Metronomy ? Le groupe, mené par Joseph Mount, a marqué la deuxième moitié de l’année 2011 avec la sortie de son album ‘English Riviera’.

Le disque, qui propose une dizaine de morceaux raffinés et envoûtants, cache derrière son ostensible insouciance, une construction complexe et un travail de fond soigné au millimètre. Moins âpre que les deux opus précédents, il sublime l’électro-pop en lui offrant aplomb et sensualité.

Il faut dire que le groupe a revu ces recettes. Les musiciens sont sortis de leur chambre pour enregistrer en studio, la place accordée à l’écriture et au chant a pris de l’importance, les arrangements ont été épurés et l’horizon des influences musicales s’est élargi.

Tout semble tenir dans les détails, dans un tas de minuscules ingrédients incorporés ici et là, avec sophistication et pertinence. Le résultat est à la fois nostalgie et réjouissant, doucereux et entraînant. Et paraît-il, aussi bon à voir sur scène qu’à écouter chez soi. Une info à vérifier le 31 janvier à la Maroquinerie, jour où ils nous présenteront leur nouvel album "Love Letters" à paraître en mars 2014.

Par AW