Mudhoney + Elektro Guzzi

Libre
Recommandé
0 J'aime
Epingler
Mudhoney + Elektro Guzzi
Elektro Guzzi

16h30. Si Seattle a été baptisée capitale du Grunge, c’est moins grâce à Nirvana qu’à Mudhoney. Formés en 1988 et toujours actifs à ce jour, ces excités du bonnet sont les initiateurs à part entière d’une scène musicale faite de sons (et de cheveux) sales, de guitares lourdes et de cris énervés. Malgré un succès commercial limité, ce groupe a pourtant débité près de 15 albums et une pelletée de morceaux cultes, notamment leur tout premier single “Touch Me I’m Sick”. Dans leur musique, à mi-chemin entre le punk et le heavy blues, on retrouve aisément les influences de Black Sabbath et des Stooges. Un chanteur criard, des riffs destructeurs et des musiciens déchaînés, qui laissent présager un concert exalté à la Prairie Cercle Sud du Parc de la Villette, dimanche 27 mai à 16h30.

18h20. À première vue, Elektro Guzzi a plutôt l’air d’un trio de rock. Pourtant si vous fermez les yeux, c’est incontestablement un dj set que vous entendez. C’est ce qui fait la fraîcheur de ce trio autrichien, formé non pas de Djs mais de vrais musiciens. Leur son, mélange hypnotique et minimal de dub et de techno, est entièrement joué avec des instruments live : guitare, batterie, et bien sûr basse surpuissante. Aucun ordinateur sur scène, rien de pré-enregistré, pourtant, ça pulse et ça résonne comme dans une boîte de nuit : le résultat est bluffant. Ils joueront à la Prairie Cercle Sud du parc de la Villette, une performance inmanquable.

Par Anaïs Bordages