Nick Waterhouse + Charles Bradley

Musique, Rock et rock indé
Recommandé
0 J'aime
Epingler
Nick Waterhouse + Charles Bradley
Nick Waterhouse

Feu Amy Winehouse et le très vivant Nick Waterhouse ne partagent pas qu’un nom de maison à boire (du vin pour l’une, de l’eau pour l’autre). Ils représentent aussi une tendance des années 2000 à ressusciter la soul et le R&B canal historique avec un respect teinté de talent. Sans innover, ces deux artistes ont prouvé qu’on pouvait tout à fait jouer la carte rétro et produire de véritables chansons qui plaisent au plus grand nombre. Bien sûr, Nick Waterhouse ne jouit pas encore d’une immense notoriété, mais ses singles, "Some Place" et son merveilleux album 'Holly' (avec une reprise de Ty Segall à l'intérieur), ont déjà retenu l’attention des mélomanes. On apprécie en effet à coup sûr sa façon de mixer les cuivres ronflants, les clappements de doigts et les chœurs féminins sexy. Avec sa tête de gringalet blanc bien élevé à lunettes, entre Buddy Holly et Roy Orbison, il s’impose par une élégance costumière toute naturelle, qui jaillit à travers sa voix et sa guitare. Après avoir foulé les planches de diverses salles parisiennes, le voici à la Cité de la musique avec l'immense soulman Charles Bradley, dont la voix fantastique rappelle les plus belles heures des sixties.




Par Emmanuel Chirache

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening