Takfarinas

0 J'aime
Epingler
Takfarinas
Takfarinas

Takfarinas est un chanteur et musicien kabyle algérien méconnu du grand public en Europe. Et pourtant. Issu d’une famille de musiciens tradtionnels, Ahcène Zermani de son vrai nom est une star dans son pays depuis plus de trente ans. Il joue du chaabi algérien (musique arabo-andalouse importée par les réfugiés d’Espagne au Maghreb après la reconquête de l’Andalousie par les catholiques au XVIe siècle) mais surtout un nouveau style musical, le yal, sur lequel il chante ses textes engagés avec courage. Le yal est une syllabe rythmique utilisée dans la chanson kabyle. Elle est tirée de « yal yal yal yalalala » qu’on retrouve dans certains refrains et qui remplace l’instrument.

Les Kabyles sont connus pour être des militants et activites sociaux dans un pays où la liberté de parole n'existe pas. Takfarinas, qui vit en France, obtient un véritable écho avec son album 'Paix et salut' en 1999, qui rend hommage aux artistes algériens victimes de la répression. Brisant les tabous, il n'hésite pas dans son avant-dernier album 'Honneur aux dames' à souligner le courage des femmes qui luttent contre les violences. Il vient au Zénith présenter son double album sorti en mai dernier, 'El Waldine' et 'N’Challah' qui a nécessité quatre ans de travail. Dans le premier disque, on retrouve du chaabi traditionnel, dans le second en revanche, la musique kabyle est métissée avec des musiques africaines, du rap et de la world music. Takfarinas a composé les paroles en collaboration avec d’autres artistes et a enregistré l’album avec une flûtiste, un pianiste et des joueurs traditionnels de guitare et mandole.

Par Camille Griffoulières