Techno Parade : Dirtyphonics + Zeds Dead + Mt Eden + DJ Pone + DJ Gero + AK47

0 J'aime
Epingler
Techno Parade : Dirtyphonics + Zeds Dead + Mt Eden  + DJ Pone + DJ Gero + AK47

La Techno Parade programme une nuit dubstep sous la Grande Halle de la Villette. Une première qui symbolise le renouveau de ce défilé, plus que jamais axé sur les musiques électro alternatives. Au programme : Dirtyphonics, Zeds Dead, Mt Eden, DJ Pone, DJ Gero et AK47.

La scène dubstep française n’a pas à rougir des prouesses des DJs énervés du dirty South London, Dirtyphonics en est la preuve depuis quelques années. Playte, Capskod, Pho et Pitch In forment un crew à huit mains réputé pour ses lives explosifs entre dubstep, électro et drum'n'bass. Une sorte de C2C version dubstep. Si les quatre Parisiens ne sont pas très connus du grand public, ils tournent depuis 2006 dans tous les festivals alternatifs de la planète. Producteurs hors pair de tous les styles de bass music, ils sont demandés pour des remixes par Benny Benassi, Skrillex, Crystal Method ou The Bloody Beetroots.

Vous connaissez le glitch ? Cette frange de l'électro expérimentale exploite les bruits provoqués par des disfonctionnements électroniques. Le duo canadien venu de Toronto Zeds Dead mixe dubstep, électro, glitch donc, house, hip-hop et breakbeat. Du son dark, rythmé, bourré de distorsions, de scratchs, de samples, un dubstep du futur assez inclassable, aux productions ciselées et faussement sales. Le groupe n’a aucun album au compteur, mais de nombreux maxis, dont Adrenaline le petit dernier, qui en live devrait exploser comme une bombe A dans la Grande Halle de la Villette.

Mt Eden
prendra la suite derrière les platines. Ce duo venu cette fois de Nouvelle-Zélande se savoure aussi en live. Jesse Cooper and Harley Rayner se sont surtout fait connaître pour le track "Sierra Leone" qui sample "I’d Like" du groupe sud-africain Freshly Ground, surtout basé sur des basses lourdes et qui manque un peu de finesse.

DJ Pone
, membre de Birdy Nam Nam, viendra faire son show sur les planches du central. Ce petit génie du turntablism à la technique imparable, sacré plusieurs fois champion du monde DMC, offrira un set hip-hop spectaculaire, parfaitement construit, flirtant avec l’électro, la soul, le rock et la funk comme il sait brillamment le faire.

DJ Gero, un autre enfant du hip-hop qui a fini dans les bras de l’électro, prendra le contrôle des platines. Maître du scratch et des battles (il a remporté le championnat de France DMC trois fois de 2002 à 2004), il est l’instigateur des soirées Poyz’n’Pirlz avec son crew. Il sera sur le char Haribo pendant la parade dans l’après-midi. Enfin le vétéran des nuits dubstep françaises AK47 bouclera la nuit avec un set bien dark.

Par CG

LiveReviews|0
1 person listening