The Dandy Warhols

Musique, Rock et rock indé
Recommandé
0 J'aime
Epingler
The Dandy Warhols
© Eliot Lee Hazel

Entre 2000 et 2005, les Dandy Warhols ont réalisé certains des meilleurs albums de pop de la décennie, 'Thirteen Tales from Urban Bohemia', 'Welcome To The Monkey House' et 'Odditorium or Warlords of Mars'. Trois disques remplis de pépites dansantes, psychédéliques et rock’n’roll. Une musique dont le nom « Dandy Warhols » donne tout de suite une idée du style, référence au gourou de la Factory, au Velvet Underground, à David Bowie ou encore Brian Eno. Dans le même temps, le groupe surfait sur la notoriété de l’excellent documentaire 'Dig!', récit de leur relation avec le Brian Jonestown Massacre d’Anton Newcombe, autre formation psychédélique estimée à l’époque. La rivalité, au début saine puis agressive, que Newcombe et Courtney Taylor-Taylor entretiennent alors a provoqué une véritable émulation créatrice, qui explique cette prolifération de bonnes chansons. La fin de cette concurrence marquera logiquement le déclin progressif des deux groupes. Depuis le mitan des années 2000, Taylor-Taylor et ses acolytes peinent à retrouver leur verve d’antan, comme s’ils avaient déjà tout donné. Peut-être reste-t-il un peu d’essence dans le carburateur, un brin d’inspiration dans la besace… C’est tout l’enjeu de l'opus 'This Machine', qui a plutôt satisfait les fans. Voilà un motif d’encouragement pour aller voir les Dandy Warhols au Trianon, si entendre des perles comme "Get Off" ou "We Used To Be Friends" en live ne vous suffisait pas.

Par EC

Téléphone de l'événement 01 44 92 78 00
Site Web de l'événement http://www.letrianon.fr