The Divine Comedy

Musique, Rock et rock indé
0 J'aime
Epingler
The Divine Comedy
© DR

Au lendemain du concert des mythiques Tindersticks, la Philharmonie s'offre un autre groupe mythique de la scène pop baroque anglaise en invitant la comédie divine, non pas de Dante, mais bien celle de Neil Hannon. Tout juste sorti d'une surprenante parenthèse dans l'opéra, le chanteur revient une fois de plus avec ce groupe qu'il a de nombreuses fois tué pour, à chaque fois, mieux le faire renaître dans une configuration plus proche de ce qu'il rêve d'en faire : un véritable orchestre classique.

Entre-temps, le chanteur nord-irlandais n'a jamais cessé de composer ou de prêter sa voix, que ce soit pour son ami membre de The Divine Comedy Joby Talbot, à qui l'on doit la bande-son du film 'Hitchhikers Guide To The Galaxy', ou pour The Duckworth Lewis Method, un side project aux albums parlant de cricket. Plus anglais encore que Jarvis Cocker, Hannon profite de chacun de ses concerts pour faire étal de sa classe, de son humour et de son talent de compositeur. Inspiré par David Bowie et la démesure des Philharmoniques, Hannon trouve tout naturellement sa place dans la programmation d'une telle salle de concert. Et nous, très naturellement, la nôtre au milieu de la foule attendant sa prochaine apparition.

Par Yves Czerczuk

Publié :

Téléphone de l'événement 01.44.84.44.84
LiveReviews|0
1 person listening