Valerie June + Jacco Gardner + London Grammar

Musique, Funk, soul et disco
Recommandé
0 J'aime
Epingler
Valerie June + Jacco Gardner + London Grammar

Quand on écoute le très bon nouvel album de Valerie June, 'Pushin’ Against A Stone', une référence vient tout de suite à l’esprit : les Black Keys. Et pour cause, c’est le chanteur-guitariste du groupe, Dan Auerbach, qui a produit le disque de main de maître. Valerie June et lui partagent en effet le même amour pour la soul et le rhythm’n’blues des années 1950 et 1960. Résultat, la production est carrée, puissante et classieuse, de quoi mettre en valeur la voix de la chanteuse, qui s’en donne à cœur joie.

Originaires de Nottingham, les trois membres de London Grammar se sont rencontrés sur les bancs de l’université. A la recherche d’une voix, les deux amis musiciens Dot Major (clavier) et Dan Rothman (guitare) vont faire une trouvaille miraculeuse en rencontrant la belle Hannah Reids. D’une pureté unique, la voix de la chanteuse de London Grammar incarne merveilleusement des mélodies mélancoliques et planantes dans une pop aux échos électro. "Wasting My Young Years", un des titres phares de l’album 'If You Wait', évoque les années perdues d’une jeune adolescente londonienne, un titre à l’image du jeune trio : un subtil dosage entre une approche raffinée de la modernité et une douce mélancolie.

Il se définit lui-même comme « un ambassadeur multi-instrumentiste d’une pop baroque ». Jacco Gardner est un jeune Hollandais qui participe au renouveau d’une musique psychédélique, tout droit sortie des années 1970. L’écoute de 'Cabinet Of Curiosities', son premier album, est une plongée dans le papier peint flower power de la vieille chambre de vos parents. Et pour cause, Jacco Gardner propose un son multicolore où le clavecin et la flûte se marient subtilement avec sa voix aérienne. Très influencé par Syd Barrett, ce jeune homme de 24 ans a aussi su se créer un univers fantastique issu de l’imaginaire des contes pour enfants, entretenant le mythe d’une jeunesse éternelle.

Par EC

LiveReviews|0
2 people listening