Pierre Boulez

Musique, Classique
0 J'aime
Epingler
Pierre Boulez
© DR

Aux yeux (entre autres) de l'équipe de la Philharmonie, Pierre Boulez n'est pas n'importe qui. Car, en plus de recevoir, comme David Bowie, les honneurs d'une exposition à la Cité de la musique, le compositeur français, qui a dirigé le Philharmonique de New York de 1971 à 1977 est, en tant que créateur de l'IRCAM, l'un des plus fervents défenseurs de la nouvelle salle parisienne. Le voici donc à son tour au cœur d'un week-end au cours duquel les élèves du conservatoire de Paris, disciples involontaire du maître, interpréteront 'Messagesquisse', pièce à sept violoncelles écrite en 1977. Ceux-ci proposeront également un concert-promenade aux travers des grands espaces de la Philharmonie, proposant de découvrir à la fois le lieu et son instigateur. Un joli cadeau d'anniversaire pour celui qui en profite, loin de la scène, pour fêter en public ses 90 ans en ces 20, 21 et 22 mars.

Autre concert hommage, celui de Luigi Nono, sobrement intitulé 'A Pierre', proposera des versions ayant fait le succès du compositeur, ainsi qu'une interprétation d'un de ses travaux les plus anciens '…explosante-fixe…', également dansé par les membres du ballet Maurice Béjart le 20 mars. Boulez, un homme de poids dans l'histoire de la musique contemporaine en France.

Par Yves Czerczuk

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening