Schoenberg : Orchestre philharmonique de Radio France

Musique, Classique
0 J'aime
Epingler
Schoenberg : Orchestre philharmonique de Radio France
© JF Leclerc

'Pierrot lunaire', mélodrame féérique aux images tantôt érotiques tantôt macabres, inaugure l’art du parlé-chanté (en allemand sprechgesang, autant s’habituer dès maintenant !). Pas surprenant que le slam, qui en est l'évolution directe, continue régulièrement de déployer sa liberté d’expression sur des mélodies classiques.

'Pierrot lunaire' a été écrit par le compositeur viennois il y a plus de 100 ans et a révolutionné la musique classique. Pourtant l’oreille occidentale reste accrochée à la musique tonale qui utilise toujours les mêmes notes rassurantes et familières dans ses accords. Moins prévisible, 'Pierrot lunaire' est une bonne occasion de se laisser porter par des mélodies dont on ne sait où elles vont, et dont on peine à se souvenir d’où elles viennent. Mais quelle liberté pour ces notes de passage ! Quelle richesse dans les broderies improbables des huit instruments solistes. Les œuvres contemporaines peuvent certes sembler volatile, mais elles ont l’impertinence de leurs qualités : elles échappent à la précision de la notation et offrent à leurs interprètes un champ de possibles ouvert. La musique dodécaphonique de Schoenberg donne sa chance aux douze tons de la gamme, à vous maintenant d’essayer de l’apprivoiser.

Pour ceux qui auraient besoin de retrouver la terre ferme, la deuxième partie du concert sera consacrée à Richard Strauss, avec son poème symphonique 'Don Juan', et son court opéra 'Salomé'.

Par Céline Astorg

LiveReviews|0
1 person listening