Frankenstein

0 J'aime
Epingler
Frankenstein

Si on se rappelle que sorcières, dragons, forêts terrifiantes et monstres gluants peuplent les contes pour enfants, on n’aura aucun mal à imaginer comment faire de l’histoire de Frankenstein un spectacle taillé à leur mesure.

Pour ajouter au frimas de l’hiver les frissons du surnaturel, le TGP de Saint-Denis accueille Fabrice Melquiot et sa libre adaptation du célébrissime roman de Mary Shelley. Sacrés changements puisqu’il le fait voyager jusqu’au bord du lac Léman à Genève, où sont réunis pour l’occasion John Polidori, Lord Byron, Percy Shelley et sa compagne, Mary. Pour éviter l’ennui, quoi de mieux que de se faire peur avec des histoires de monstre ? La jeune Mary Shelley rêvera d’un docteur donnant vie à une bête et, bouleversée à son réveil, rédigera son roman.

La bête ici est en fait un enfant livré à lui-même, nommé très à propos du doux sobriquet de Beurk. Il est représenté par une gigantesque marionnette de deux mètres, manipulée à vue. Acteurs de chair et d’os l’entourent, dans un décor magnifiquement onirique. Accompagné par une partition musicale digne de Dany Elfman, ce petit objet théâtral transporte le spectateur au-delà du cadre de la fable.

Par Aurélie Clonrozier

Publié :

Site Web de l'événement http://www.theatregerardphilipe.com
LiveReviews|0
0 people listening